Misono, le meilleur boeuf de Kobe

Pour ce quatrième épisode des Restos d’Ichiban, je vous présente pour la première fois un restaurant non pas en France mais directement au Japon. Ça fait longtemps que l’on me réclame des bonnes adresses au Japon donc j’ai pensé que ce concept pouvait présenter des restaurants en France comme au Japon. Et pour ce premier resto japonais, je mets les petits plats dans les grands en vous emmenant à Kobe dans le plus ancien restaurant de boeuf de Kobe qui est d’ailleurs à l’origine de la renommée de ce boeuf.

Au menu de cet épisode chez Misono, le meilleur boeuf de Kobe :

INTRODUCTION

  • Présentation d’un resto au Japon pour la première fois
  • Présentation de l’invité du jour : Naoki, jeune breakdancer qui est le sosie officiel de Saitama, le héros de One Punch Man
  • Avant la dégustation et parce que Kobe ne se résume pas seulement à son boeuf, visite de la ville : Kobe Port Tower, Kitano, Motomachi, Akashiyaki, Ikuta-Jinja et Kobe Chinatown
  • Direction Misono : 7&8F Misono Bldg., 1-1-2 Yamatedori, Chuo-ku, Kobe, 650-0011
    Site web : http://misono.org/en/shop/kobe
kobe
Visite de Kobe avec Naoki

LE MEILLEUR RESTAURANT DE BOEUF DE KOBE : MISONO

  • Un restaurant situé à Sannomiya, l’endroit qui concentre les meilleurs restaurants de boeuf de Kobe
  • Superbe vue sur le quartier depuis le restaurant
  • Une ambiance très classe
  • Apéritif : Fukuju, le Sake traditionnel de Kobe (800 yen, 6.4€)
  • Il y en a pour tous les budgets : de 1500 yen (12€) le petit menu le midi à 16000 yen (128€) le grand menu le soir
kobe misono
Langouste de Misono

Le MENU À 16000 YEN (128€)

  • Apéritif (jambon cru)
  • Queue de langouste cuisinée dans de la sauce au Miso de crevette : un délice
  • 5 sortes de légumes grillés dont l’oignon de l’île d’Awaji qui est connu comme une référence dans tout le Japon
  • La bonne petite salade qui fait du bien
  • 150g de boeuf de Kobe A4 (classification qui permet de déterminer ce qui est du vrai boeuf de Kobe)
  • Soupe à la langouste
  • Riz grillé et bien poivré
  • Dessert qui se passe de mots
misono kobe
Boeuf de Misono

SORTIE DU PARADIS MISONO

  • Comment sortir de ce paradis culinaire ? Boire du Shōchū pour oublier…
  • Ce qui nous attend après ce repas…
  • Les 3 mots de la fin de Naoki : le goût de la mer, le goût de la montagne et le goût du steak
  • Conclusion : ne pas hésiter à se faire plaisir sur le boeuf de Kobe et prendre le temps de visiter Kobe qui n’est pas une ville qui se résume uniquement à son fameux boeuf
misono
Naoki et moi à Misono

Vidéo sortie en décembre 2016. N’hésitez pas à la partager et à me faire part de vos expériences chez Misono à Kobe !

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

1 COMMENTAIRE

  1. Pour finir en beauté notre premier voyage au Japon, halte obligatoire chez Misono pour déguster du boeuf de Kobe. En tant que fallower d’ichiban japan, c est tout naturellement que moi et mon épouse nous sommes dirigés vers cette institution. Nous avions réservé pour 20h. Nous avons eu un très bel accueil. Nous avons un peu échangé avec notre cuisinier et lui avons dit que nous étions français. Ni une ni deux, il nous a parlé de Guigui ( et de sa caméra)! Ça nous a fait bien rire et fait plaisir qu’ on nous parle du Guigui que nous suivons plutôt assidûment dans ses périples! Un grand merci de nous avoir mis l eau à la bouche avec cette vidéo sur le meilleur boeuf de kobe. Nous n avons pas été déçus (quoique repas un peu au lance pierre : arrivés 19h45 pour une sortie à 21h..on sentait qu’ils voulaient finir leur service : lavage/frottage de plaques alors que l on mangeait encore…) ce fut une très belle expérience. Nous recommandons également cet endroit. Attention tout de même : mets bien poivrés et addition pouvant être bien salée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here