Les quartiers incontournables de Tokyo (4/4)

Quels sont les endroits à visiter à Tokyo lors d’un premier voyage au Japon ?

Il y a beaucoup de choses à voir à Tokyo. Un seul voyage n’est d’ailleurs pas suffisant pour tout visiter, surtout si l’on fait le choix de ne pas rester sur Tokyo durant tout son voyage (ce que je vous recommande très fortement). Pour vous faciliter la tâche et vous aider à sélectionner les endroits à voir lors de votre passage à Tokyo, je vous propose une liste non exhaustive de lieux incontournables à Tokyo.
Si certains quartiers feront l’unanimité, d’autres pourront cependant déplaire à certains. C’est pourquoi je tiens à vous rappeler que ce n’est que mon avis et qu’il y a au-delà de cette liste beaucoup d’autres endroits intéressants à Tokyo.

LES QUARTIERS INCONTOURNABLES À TOKYO

LES QUARTIERS DÉCALÉS DE TOKYO

1- HARAJUKU

harajuku
Dans une boutique de Harajuku

Harajuku (原宿) est le quartier des adolescents, des nouvelles tendances et styles décalés. Très animé et coloré, cet endroit est surtout le royaume du Kawaii.

À voir à Harajuku :

  • la rue Takeshita, la rue principale du quartier qui regroupe des dizaines de boutiques kawaii. Vous croiserez plein de Japonais habillés de manière décalée et vous pourrez y déguster les fameuses crêpes japonaises (roulées, avec un énorme choix d’ingrédients) au stand Marion Crêpes.
  • la boutique Otakara Ichiba où vous pourrez choisir une boîte mystère pour 300 yen (environ 2€) ou 1.000 yen (environ 7€) et gagner un appareil photo, des billets pour un parc d’attractions ou bien… un simple porte-clés !
  • le centre commercial Tokyu Plaza, ouvert en avril 2012 et reconnaissable par son entrée originale avec ses dizaines de miroirs. Son intérêt particulier est la terrasse extérieure du Starbucks tout en haut du bâtiment qui offre une très belle vue du quartier.
  • la boutique Condomania, le paradis de tous les pervers où vous trouverez une grande collection de préservatifs drôles et originaux (Ken le Survivant, Rilakkuma, Gundam, …).
  • l’avenue Omotesando, surnommée « Les Champs-Élysées » de Tokyo. Vous pourrez faire du shopping dans les nombreuses boutiques de l’avenue dont certaines très luxueuses (Chanel, Prada, Louis Vuitton, …).
  • le sanctuaire Meiji-Jingu et le parc Yoyogi, déjà présentés dans les articles précédents de ce dossier.

Accès :  Harajuku Station (原宿駅) – cette station est uniquement desservie par la fameuse ligne Yamanote. Vous pouvez aussi y accéder par la Meiji-Jingumae Station (明治神宮前駅) qui est desservie par la Chiyoda Line et la Fukutoshin Line.

2- AKIHABARA

akihabara tokyo
Akihabara, quartier Otaku de Tokyo

Akihabara (秋葉原) est le quartier Otaku de Tokyo. Si vous adorez la culture Manga, Anime et les jeux vidéo, ce quartier sera un paradis pour vous avec ses nombreux Game Centers, boutiques de figurines et gaming. C’est un endroit très animé et décalé, vous pourrez y faire des expériences assez originales !

À voir à Akihabara :

  • les Maid Cafés, très nombreux à Akihabara. Tous les 50 mètres, de jeunes filles déguisées en servantes proposent aux passants de venir dans leur café. Les Maid Cafés sont plus chers que les cafés normaux (on paie en fonction du temps que l’on reste) mais ils offrent une expérience très décalée, les Maids étant à vos petits soins et vous entraînant à faire des petits jeux Kawaii ridicules mais amusants.
  • le café AKB48, concept café entièrement dédié au groupe AKB48, un groupe de J-Pop composé de 48 idols réparties dans la team A, la team K et la team B, AKB étant d’ailleurs l’abréviation d’Akihabara. Ce groupe a une énorme renommée au Japon.
  • le Gundam Café, concept café sur l’univers du manga Gundam qui comporte une boutique de souvenirs. Les plats proposés sont à l’image du célèbre manga.
  • Yodobashi Akiba, une gigantesque boutique d’électronique, la deuxième plus grande du Japon. Vous y trouverez presque tout ce qu’il est possible de trouver dans l’électronique : du classique aux objets les plus originaux. Un endroit où l’on peut passer des heures à découvrir les nouveaux produits high-tech japonais.
  • la boutique Super Potato, où vous pourrez trouver une énorme quantité de Retrogaming (consoles et jeux vidéo d’ancienne génération) qui vous offrira un grand moment de nostalgie. Il existe la même boutique à Osaka mais elle est deux fois moins chère qu’à Tokyo.
  • le sex shop Pop Life, un énorme sex shop de plusieurs étages très original. Contrairement aux sex shops français, c’est tout sauf un lieu bizarre ou mal famé. On peut s’y rendre en couple ou entre amis afin de découvrir les nombreux gadgets décalés que propose la boutique : préservatifs originaux, accessoires, tenues de cosplay et même des distributeurs de culottes !

Accès : Akihabara Station (新宿駅) – cette station de métro est desservie par la Yamanote Line et de nombreuses autres lignes (Keihin-Tohoku Line, Hibiya Line, …)

3- ROPPONGI

Rue de Roppongi la nuit
Le quartier insomniaque de Roppongi

Roppongi (六本木) est le quartier des étrangers. C’est le quartier de prédilection de nombreux expatriés ainsi que de Japonais qui apprécient l’Occident. C’est un quartier avant tout nocturne, où se situent beaucoup de clubs et bars où vous trouverez beaucoup d’étrangers. En vous baladant le soir dans le quartier, vous serez forcément interpellé par des rabatteurs qui tenteront de vous inviter dans leurs clubs.

À voir à Roppongi :

  • le centre commercial Roppongi Hills, énorme espace qui propose de nombreuses boutiques, le grand observatoire Tokyo City View qui propose une vue à 360 degrés, le Mori Art Museum et l’araignée géante appelée Maman.
  • les clubs Jumanji 55 et le Feria, deux des plus populaires à Tokyo où vous ne croiserez pas que des étrangers mais aussi des Japonais !
  • l’Absolut Ice Bar, un concept café dans lequel vous passez un moment (maximum 45 minutes) dans un bar constitué uniquement de glace, à une température de -5°C. L’établissement fournit les combinaisons pour supporter le froid mais l’entrée s’élève tout de même à 3500 yen (environ 25€) avec une boisson comprise.
  • Le parc Hinokicho, un joli parc à l’abri de l’animation du quartier.

Accès : Roppongi Station (六本木駅) – cette station est desservie par la Hibiya Line et la Oedo Line.

4- RYOGOKU

ryogoku
Ryogoku Kokugikan

Ryogoku (両国) est le quartier Sumo de Tokyo. Il s’agit du coeur du Sumo professionnel japonais. Vous y croiserez très probablement des Rikishi, les lutteurs Sumo, et pourrez visiter de nombreux lieux consacrés à ce sport traditionnel japonais.

À voir à Ryogoku :

  • le Ryogoku Kokugikan, la plus grande arène de Sumo du Japon où se déroulent 3 des 6 tournois annuels de Sumo (janvier, mai et septembre). Le reste de l’année, vous y trouverez un petit musée consacré au Sumo ainsi que des boutiques de souvenirs.
  • le musée d’Edo-Tokyo, consacré à la ville de Tokyo et son histoire. Son entrée s’élève à 600 yen (environ 4€), le musée étant fermé le lundi.
  • assister à un entraînement dans une Sumo-Beya, dojo d’entraînement des lutteurs. L’entraînement a lieu très tôt le matin et se termine vers 10 heures. Il faut pour cela faire preuve d’une grande discrétion durant la séance qui dure plusieurs heures.
  • manger un Chanko Nabe dans des nombreux restaurants du quartier. Le Chanko Nabe est une fondue japonaise très calorique qui est le plat traditionnel consommé par les lutteurs de sumo. Les restaurants s’adaptent tout de même aux clients qui veulent simplement découvrir et servent donc des portions moins importantes.

Accès : Ryogoku Station (両国駅) – cette station est accessible par la Chuo-Sobu Line, et la Toei Oedo Line

 

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here