Les quartiers incontournable de Tokyo (2/4)

Quels sont les endroits à visiter à Tokyo lors d’un premier voyage au Japon ?

Il y a beaucoup de choses à voir à Tokyo. Un seul voyage n’est d’ailleurs pas suffisant pour tout visiter, surtout si l’on fait le choix de ne pas rester sur Tokyo durant tout son voyage (ce que je vous recommande très fortement). Pour vous faciliter la tâche et vous aider à sélectionner les endroits à voir lors de votre passage à Tokyo, je vous propose une liste non exhaustive de lieux incontournables à Tokyo.
Si certains quartiers feront l’unanimité, d’autres pourront cependant déplaire à certains. C’est pourquoi je tiens à vous rappeler que ce n’est que mon avis et qu’il y a au-delà de cette liste beaucoup d’autres endroits intéressants à Tokyo.

LES QUARTIERS INCONTOURNABLES À TOKYO

LES QUARTIERS TRADITIONNELS DE TOKYO

1- ASAKUSA

asakusa kaminarimon
La porte Kaminarimon du temple Senso-ji à Asakusa

Asakusa est le premier quartier auquel on pense lorsqu’on parle du Tokyo traditionnel. Avec ses restaurants à la cuisine populaire et ses boutiques artisanales, on se sent transporté dans l’ancien Tokyo. C’est ici que vous trouverez de nombreux souvenirs traditionnels pour vos proches. C’est aussi un endroit très agréable la nuit, lorsque les boutiques ferment et que l’endroit devient désert.

À voir à Asakusa :

  • le Senso-ji, le plus ancien temple de Tokyo avec sa grande pagode et son jardin. Le temple est accessible la nuit et vous pourrez y contempler la Kaminarimon (Porte du Tonnerre) et la grande pagode illuminées.
  • la rue Nakamise, rue commerçante à l’intérieur du Senso-ji où vous trouverez une cinquantaine de boutiques de souvenirs.
  • la rue Shin-Nakamise, rue commerçante couverte où vous trouverez de nombreux marchands traditionnels.
  • la rue Kappabashi, rue commerçante dédiée à la restauration. Vous y trouverez exclusivement des objets et ustensiles de cuisine (notamment utilisés par les restaurants) à prix parfois très bas.
  • la rivière Sumida qui traverse Tokyo et où vous pourrez emprunter le Tokyo Water Bus pour vous rendre jusqu’à l’île artificielle d’Odaiba.
  • la tour Asahi Beer, bâtiment conçu par le designer français Philippe Starck pour la marque de bière Asahi, qui se démarque par sa Flamme d’Or que les Japonais comparent à une grosse crotte en or.

Accès : Asakusa Station – cette station n’est pas desservie par la Yamanote Line mais est accessible très facilement par la Ginza Line, l’Asakusa Line et l’Isesaki Line.

2- SUGAMO

sugamo
Sugamo, un de mes quartiers préférés

Sugamo est le quartier des anciens, un quartier très simple qui est un de mes coups de cœur, même si je sais qu’il ne plaira pas à tout le monde. Il est surnommé « Obaachan no Harajuku« , c’est-à-dire le Harajuku des grands-mères. Les 4, 14 ou 24 de chaque mois sont des jours de festival.

À voir à Sugamo :

  • la rue Jizo, la rue principale du quartier qui présente de nombreuses boutiques traditionnelles, des échoppes de gâteaux traditionnels et bons pour la santé, des boutiques de sous-vêtements rouges qui apportent bonheur et longévité aux anciens, etc.
  • la statue Togenuki Jizo du temple Koganji, au milieu de la rue Jizo. Cette statue est réputée pour guérir les douleurs. Ainsi, si vous avez mal à l’épaule, il vous suffit de frotter l’épaule de la statue avec de l’eau et un chiffon afin de faire disparaître cette douleur.
  • le Rikugi-en, un des plus beaux jardins de Tokyo, très calme, traditionnel et spacieux. Le Rikugi-en est accessible en 10 minutes de marche depuis Sugamo.

Accès : Sugamo Station – cette station de métro est desservie par la Yamanote Line et la ligne Toei Mita.

3- UENO

ueno ameyoko
Ueno et son marché Ameyoko

Ueno est un quartier très ambivalent qui peut plaire à n’importe quel visiteur car chacun y trouvera quelque chose qui lui plaira. On peut y trouver des boutiques kawaii et Otaku comme des marchands plus typiques. Son marché est un endroit incontournable.

A voir à Ueno :

  • la rue Ameyayokocho, surnomée « Ameyoko ». Il s’agit d’un marché très populaire où l’on trouve de tout. C’est un endroit extrêmement prisé à l’approche des fêtes de fin d’année car c’est ici que de nombreuses familles viennent s’approvisionner pour les repas de fête. 
  • le parc de Ueno, vaste parc où vous trouverez de nombreux musées ainsi que plusieurs temples et sanctuaires.
  • Le Zoo de Ueno, à l’intérieur du parc. Ce zoo est célèbre pour son fameux panda.
  • De nombreux musées avec souvent plein d’expositions intéressantes.

Accès : Ueno Station – cette station est desservie par la fameuse Yamanote Line ainsi que par de nombreuses autres (Ginza Line, Hibiya Line, Keihin-Tohoku Line, …)

4- MEIJI-JINGU

meiji-jingu-sanctuaire-tokyo

Le Meiji-Jingu n’est pas un quartier à proprement parler puisqu’il se situe à Harajuku, mais il s’agit du plus important sanctuaire de Tokyo. C’est un endroit incontournable à visiter à Tokyo. C’est l’endroit le plus visité du Japon lors de Hatsumode, la première prière de l’année (durant les 3 premiers jours de l’année).

À voir au Meiji-Jingu :

  • le grand complexe que représente le sanctuaire Meiji-Jingu avec son bâtiment principal, sa forêt, ses tonneaux de saké, son musée et son jardin intérieur (dont l’entrée est payante – 500 yen / environ 3.5€).
  • les cérémonies de mariage que vous pourrez apercevoir le week-end, c’est très intéressant à voir.
  • le parc Yoyogi, qui se situe juste à côté de l’entrée principale du sanctuaire.
  • le quartier de Harajuku qui se situe à quelques mètres de l’entrée principale du sanctuaire, qui est en totale opposition avec l’atmosphère du Meiji-Jingu.
  • l’avenue Omotesando, surnommée « Les Champs-Élysées japonais » qui se situe en face de l’entrée principale et propose de nombreuses boutiques, dont certaines très luxueuses.

Accès :  Harajuku Station – cette station est uniquement desservie par la fameuse ligne Yamanote. Vous pouvez aussi y accéder par la Meiji-Jingumae Station qui est desservie par la Chiyoda Line et la Fukutoshin Line.

 À suivre : les Parcs de Tokyo

 

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.