RETOUR À AKITA (Flashback #2)

C’est le retour du format Flashback après le premier épisode à Kurashiki. Je rappelle le principe : je retourne dans les endroits qui m’ont marqué et qui vous ont marqué au fil des épisodes en essayant de revoir des personnes rencontrées auparavant.

Et cette fois on retourne à Akita, au Nord de l’île principale du Japon. Un endroit qui avait fait l’objet de deux belles vidéos en compagnie de Lolo Caccia : Tohoku, le Nord du Japon et Onsen Mixte et rencontres à Akita.

DÉCOUVERTE D’AKITA

Direction tout d’abord Akita avec le mythique Japan Bus Lines : j’étais obligé de reprendre ce fameux bus de nuit pour marquer le coup vu que ça avait été le petit sponsor des vidéos avec Lolo Caccia, ce qui nous avait permis de se faire plaisir sur les hébergements et la bouffe. C’est surtout trois fois moins cher qu’un billet de train donc ça m’arrangeait bien aussi… haha

Une fois arrivé à Akita, j’en ai profité pour visiter un peu la ville, chose que l’on n’avait pas eu le temps de faire l’année dernière puisqu’on avait seulement passé une soirée à Akita. Direction donc le parc Senshu-koen, un joli coin au milieu de la ville qui abrite le château de Kubota. J’ai enchaîné avec le marché Akita Shimin Ichiba, un marché communautaire où l’on trouve un peu toutes les spécialités de la ville. Enfin, j’ai été visiter quelques musées mais malheureusement celui qui m’intéressait le plus (musée rétro) était fermé.

japan bus lines
Japan Bus Linessssssss
senshu koen
Le parc Senshu-koen sous la neige
chateau kubota
Le château de Kubota

UNE NUIT BIEN ANIMÉE…

Le soir, je suis retourné aux deux restaurants dans lesquels on avait mangé l’année dernière : Akita Nagaya, le restaurant de Namahage où on avait mangé du sperme de poisson et Torisuken, un endroit dans la plus bonne des franquettes.

Le premier était fermé car victime d’un incendie donc je suis allé au second où j’ai parfaitement démarré la soirée avec encore de belles rencontres. Puis, je me suis dirigé à Kawabata, le quartier animé d’Akita, et je suis tombé par hasard sur un autre restaurant Akita Nagaya : je ne le savais pas mais il y en avait deux quasi identiques ! Une très bonne surprise donc.

J’en ensuite enchaîné avec une soirée improvisée avec des Japonais rencontrés dans le resto avant de perdre/me faire piquer mon téléphone… Une aventure entre hôtel, police et Pachinko qui m’a fait passer une nuit blanche !

torisuken akita
Le restaurant Torisuken : la légende raconte que toutes les franquettes se réunissent ici chaque soir
rencontres japon
Flashback, ce sont des retrouvailles mais aussi de nouvelles rencontres ! :)
akita nagaya
Le restaurant Akita Nagaya
akita kawabata
Kawabata, le quartier chaud d’Akita

RETOUR SUR LA PÉNINSULE D’OGA

Après un bon Onsen histoire de récupérer des aventures de la veille, j’ai pris la direction de la péninsule d’Oga où l’on avait fait la formidable expérience des démons de Namahage. Et pour cause : je suis revenu exprès en février pour assister au Namahage Sedo Matsuri, le grand festival dédié aux démons de Namahage.

Avant que le festival ne démarre, je suis allé revoir Tetsu, un Japonais adorable qu’on avait justement rencontré l’année dernière. Puis j’ai profité d’un festival exceptionnel qui rentre directement dans mon Top 3 des festivals au Japon !

onsen akita
Petit Onsen du matin pour se remettre de la nuit agitée
oga péninsule
Direction la péninsule d’Oga !
namahage sedo matsuri
Le festival Namahage Sedo Matsuri 2018
oga onsen
Onsen matinal à Oga Onsen, l’endroit dédié aux sources chaudes sur la péninsule d’Oga

LES MOINES DU TEMPLE DAIRYU-JI

À Oga, on avait également fait une rencontre très marquante avec deux moines adorables : un père et son fils. Le papa parlait même très bien français tandis que le fils était vraiment cool et relax. Je suis donc retourné les voir en leur faisant la surprise et ce fut encore un excellent moment… :)

dairyu-ji oga
Le temple Dairyu-ji qui rappelle de superbes souvenirs
ichiban japan flashback
De belles retrouvailles qui m’ont fait très plaisir ! :)

Voilà, c’est une vidéo que j’ai pris beaucoup de plaisir à faire, ce format Flashback est très particulier pour moi et ce n’est pas forcément évident de jongler entre la caméra et simplement profiter de retrouvailles avec les personnes… En tout cas j’espère que c’est quand même agréable à regarder ! :)

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

4 Commentaires

  1. J’étais sur en voyant la neige dans la rue que tu allais te casser la gueule….
    Superbe video gui gui ca fait plaisir.

  2. Avec un peu de retard ( en réalité on a volé mon câble internet ), un voyage qui touche à sa fin, on espère que tu nous surprendra pour tes prochaines vidéo.
    Et peut être un nouveau succès à 1 millions de vues.

  3. Depuis le début de ta chaine je regarde ce que tu fais ! T’es vidéo font toujours autant rêver ,merci pour tous et bonne continuation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here