IZUMO, UN JAPON SPIRITUEL

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir un Japon spirituel à travers la ville d’Izumo, dans la préfecture de Shimane. C’est un coin que j’ai déjà montré dans ma vidéo sur Matsue et la préfecture de Shimane. On fait cette fois le voyage avec Amine de Japania, une de mes chaînes préférées sur YouTube.

LE SANCTUAIRE IZUMO TAISHA

À Izumo, l’attraction principale est le sanctuaire Izumo Taisha, endroit phare de la région. C’est un des 2 plus importants sanctuaires du Japon avec le Ise-jingu (préfecture de Mie) et il est le lieu du Enmusubi, un concept très important dans le shintoïsme qui repose sur le principe que chaque rencontre que l’on fait, chaque lien que l’on crée, est le fruit d’une croisée de nos destins.

izumo taisha
Le sanctuaire Izumo Taisha

Pour accéder au sanctuaire, on passe par une avenue marchande avec plein de petites douceurs à déguster, Izumo étant un endroit connu pour ses desserts, notamment le Zenzai.

En marchant un peu, on arrive ensuite à Inasa No Hama, une plage sacrée qui est chaque année le théâtre d’un événement religieux important…

inasa no hama izumo
Inasa No Hama : l’endroit par lequel tous les dieux arrivent

KAMIARIZUKI, LA SEMAINE DES DIEUX À IZUMO

Chaque année en novembre a lieu le Kamiarizuki (littéralement « le mois des dieux présents »), une semaine durant laquelle toutes les divinités shintoïstes de tous les sanctuaires du Japon (on dit qu’elles sont 8 millions mais le chiffre 8 peut également faire référence à une infinité) se réunissent au sanctuaire Izumo Taisha.

Tout ça dans le but de faire la fête mais également de décider de l’avenir du pays pour l’année qui suit. Ailleurs au Japon, on appelle cette semaine Kannazuki (littéralement « le mois sans dieu ») puisque les dieux sont absents, en train de prendre du bon temps à Izumo.

Et je suis justement venu à cette période dans le but d’assister à Kami Mukae Sai, la cérémonie d’accueil des dieux. Elle a lieu sur la plage Inasa No Hama et son rocher sacré qui sert de point de repère aux dieux. C’était une ambiance très particulière : plus de mille personnes plongées dans le noir, avec comme seule lumière un feu sur le sable, et surtout un silence total !

D’habitude, un Matsuri est plutôt festif avec des Yatai (stands de nourriture), de l’animation, etc., mais là rien de tout ça : c’était une cérémonie purement animiste et religieuse. Les dieux sont accueillis au milieu de draps blancs et ensuite escortés par les prêtres ainsi que la foule jusqu’au sanctuaire Izumo Taisha.

izumo kami mukae sai
Kami Mukae Sai : la cérémonie d’accueil des dieux à Izumo

HINOMISAKI, UN JOLI VILLAGE DE PÊCHEURS

On a également profité de ce voyage à Izumo pour visiter quelques coins autres que le sanctuaire Izumo Taisha, car il n’y a pas que ça à Izumo ! Le village de pêcheurs de Hinomisaki offre une balade agréable avec notamment son sanctuaire Hinomisaki-jinja, dont on dit qu’il protège le Japon la nuit (tandis que le sanctuaire Ise-jingu, préfecture de Mie, le protège le jour). On y trouve également un grand phare et des petites ruelles avec de bons restaurants de Sashimi !

hinomisaki jinja
Le sanctuaire Hinomisaki-jinja
nihonkaidon hinomisaki
Du poisson frais à déguster dans ce village !

MOMEN KAIDO, LA ROUTE DU COTON

Autre endroit intéressant à Izumo, Momen Kaido est une vieux quartier historique qui était connu pour son coton durant l’époque Edo. Aujourd’hui, on y trouve plusieurs commerces qui sont toujours en activités depuis 300 ans tels qu’une boutique de bonbons au gingembre, une brasserie de Sake ou encore une fabrique de Shoyu, la sauce soja japonaise qui est particulière dans cette région.

momen kaido izumo
Momen Kaido, la route du coton
momen kaido
Une boutique de bonbons au gingembre vieille de 300 ans
shimane shoyu
Dégustation de Shoyu, la spécialité de la préfecture de Shimane

AUTRES ENDROITS À DÉCOUVRIR À IZUMO

On a également fait d’autres petites visites intéressantes durant ce voyage à Izumo : tout d’abord l’ancienne gare d’Izumo : Kyu Taisha Eki. Ouverte en 1912, elle fut en activité jusqu’en 1990 et son architecture est très typique de l’ère Meiji (1868-1912, juste après l’époque Edo).

kyu taisha eki
L’ancienne gare de Kyu Taisha Eki

Pas loin, on trouve le Izumo Bunka Denshokan, un musée historique où l’on peut boire un Matcha et profiter d’un petit jardin. Ce lieu a la particularité d’être l’endroit où se situe la maison de famille de Yoh, le personnage principal du manga Shaman King.

izumo bunka denshokan
L’entrée du Izumo Bunka Denshokan
bunka denshokan izumo
Vue sur le jardin depuis la maison de thé

Pour profiter des couleurs de l’automne, le temple Gakuenji est un très bel endroit à Izumo, niché dans les montagnes.

gakuenji izumo
Le temple Gakuenji à Izumo
temple gakuenji
L’automne au temple Gakuenji
gakuenji
Un joli tableau impressionniste !

Véritable témoignage d’un Japon qui semble s’être arrêté, le village de pêcheurs de Sagiura est très photogénique avec ses maisons traditionnelles mais malheureusement très peu animé.

izumo sagiura
Le village de pêcheurs de Sagiura à Izumo
sagiura izumo
Un village rempli de vieilles maisons dont beaucoup sont abandonnées

INTERVIEW : LA RELIGION VUE PAR LES JAPONAIS

Dernier chapitre de ce voyage, j’ai profité du fait d’être avec Amine de Japania pour lui pomper son… art ! On est donc partis dans les rues d’Izumo pour interroger les Japonais sur le thème de la religion afin de coller à l’ambiance spirituelle du lieu et de la période.

C’était un exercice très amusant et intéressant, j’ai beaucoup aimé faire ça accompagné du maître en la matière qui détient les arcanes les plus secrets de cet art de l’interview…

interview japonais
Interview de Japonais dans la rue

Voilà, à très bientôt pour une prochaine vidéo ! :)

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

1 COMMENTAIRE

  1. salut Guillaume,
    merci pour cette vidéo très intéressante à Izumo, juste une petite question, quand on va au Japon on se rend compte tout de suite de l’omni présence de la religion, et pourtant dans ta vidéo on à l’impression finalement que les japonais pratiquent plus par tradition et habitude que par réelle conviction.
    tu confirmes ou pas ??
    merci pour ta réponse et très bonne année 2019 à toi, avec je l’espère encore plein de super reportages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here