NIIGATA ET L’ÎLE DE SADO, UN JAPON DE BANDITS

Aujourd’hui, on part découvrir la préfecture de Niigata à travers un Road Trip de bandits de grands chemins en compagnie de l’illustre Amine de Japania ! Un magnifique voyage à 4 heures de route de Tokyo.

NISHIKIGOI NO SATO

Direction tout d’abord Nishikigoi No Sato, un élevage de carpes Koi, les fameux poissons colorés que l’on retrouve très souvent dans les jardins japonais. Il existe des centaines de types différents et c’est un poisson qui a un statut particulier dans le folklore japonais : on dit que la carpe Koi est la forme précédente du dragon. En se débattant, elle arrive à remonter le courant puis monte vers le ciel et, lorsqu’elle touche le ciel, devient un dragon.

Les carpes Koi sont originaires de Niigata et on y trouve donc parmi les meilleurs élevages du monde.

carpe koi
Les fameuses carpes Koi
nishikigoi no sato
Nishikigoi No Sato
koi tancho
La carpe Tancho, très prisée car elle représente le drapeau japonais

LA VILLE DE NIIGATA

Direction ensuite la ville de Niigata, capitale de la préfecture de même nom, pour visiter la Villa Saitou, une maison traditionnelle avec un très beau jardin et des spectacles de Geigi, les Geisha de Niigata. Ils ont lieu tous les samedis et on peut y assister pour seulement 3,000 yen (23€) mais il vaut mieux réserver !

villa saitou niigata
La jolie Villa Saitou à Niigata

À Niigata, il n’y a pas énormément de visites à faire dans la ville mais les temples et sanctuaires qu’on y trouve sont vraiment intéressants à visiter, notamment les sanctuaires Niigataken Gokoku-jinja et Hakusan-jinja.

niigataken gokoku jinja
Le sanctuaire Niigataken Gokoku-jinja
hakusan jinja niigata
Le sanctuaire Hakusan-jinja

La nuit, on peut profiter du quartier nocturne animé près de la gare, très sympa avec une ambiance chaleureuse !

niigata nuit
Niigata by night

TSUKIOKA ONSEN, LE VILLAGE THERMAL À CÔTÉ DE NIIGATA

On a passé la première nuit à Tsukioka Onsen, un village thermal situé à 40 minutes de route depuis Niigata. On n’a malheureusement pas pu profiter pleinement de l’endroit à cause de la pluie mais on s’est fait plaisir avec un joli Onsen privatif au Ryokan Shiratama No Yu, même si ça revenait quand même assez cher (14,000 yen soit 110€ par personne)…

tsukioka onsen
Onsen privatif à Tsukioka Onsen

À L’AVENTURE SUR L’ÎLE DE SADO

Le lendemain, c’était le moment de rejoindre la destination phare de ce voyage, Sadogashima ou l’île de Sado ! Située à 2h30 de bateau depuis Niigata, c’était autrefois une île d’exil pour les intellectuels ennemis du gouvernement puis l’île de la ruée vers l’or suite à la découverte d’une importante mine d’or.

C’est aujourd’hui un paradis pour les amateurs de nature et de randonnées, un vrai régal à parcourir avec également de belles expériences à faire comme le Taraibune, le bateau de pêcheur de forme ronde que l’on peut voir dans Le Voyage de Chihiro ou encore le village de Shukunegi, une vraie plongée dans le temps.

taraibune sado
Taraibune, le bateau du Voyage de Chihiro
sado shukunegi
Le village de Shukunegi
myosenji sado
Le temple Myosenji

NUIT DANS UNE MAISON VIEILLE DE 130 ANS SUR L’ÎLE DE SADO

Le soir, on a dormi dans une maison traditionnelle japonaise vieille de plus de 130 ans, en plein coeur de Sado. C’était autrefois une maison très luxueuse qui fut ensuite abandonnée à l’état de Haikyo durant des années… avant qu’une Japonaise, Erina, rachète le domaine et en fasse une auberge exceptionnelle !

sado auberge
L’auberge d’Erina

J’ai trouvé ce plan sur Airbnb et ce fut une expérience de grand brigands, seulement 5,000 yen (35€) par personne pour une nuit dans un cadre incroyable avec dîner et petit-déjeuner, le tout préparé avec amour par Erina. On peut même faire des expériences originales comme aller pêcher, couper du bambou ou bien fabriquer des Soba avec les papys qui habitent dans le voisinage.

Un endroit que je ne peux que vous recommander vu la gentillesse d’Erina : lien vers l’annonce sur AirBNB.

sado hébergement
Un vrai plaisir que de passer la nuit ici !
maison sado
Il s’agit d’une ancienne maison de Ninja…

SHIRONE ODAKO GASSEN, LE FESTIVAL DES CERFS-VOLANTS À NIIGATA

Dernière étape de ce voyage de grands bandits, retour à Niigata pour aller assister à un Matsuri bien particulier : Shirone Odako Gassen, le festival des cerfs-volants.

C’est une tradition qui date de l’époque Edo : chaque année en juin, les habitants des deux côtés d’une rivière se livrent une bataille de cerfs-volants géants confectionnés artisanalement. Un Matsuri original et parfait pour clôturer en beauté ce road trip !

shirone kite festival
Un Matsuri original !

C’est là-dessus que cette aventure de grands brigands s’est achevée… ou presque, puisqu’on a ensuite eu un accident sur l’autoroute ! À découvrir dans la vidéo d’Amine, justement… :)

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here