TOKUSHIMA : SUR LA ROUTE DES PÈLERINS

Située sur l’île de Shikoku (la plus petite des 4 îles principales du Japon), la préfecture de Tokushima est le point de départ du fameux pèlerinage des 88 temples de Shikoku.

tokushima
Tokushima, sur la route des pèlerins !

LE PÈLERINAGE DES 88 TEMPLES DE SHIKOKU

Si on trouve de nombreux pèlerinages reliant des temples au Japon, le pèlerinage des 88 temples de Shikoku (Ohenro) est sans aucun doute le plus célèbre d’entre tous. Route de 1200 kilomètres, ce pèlerinage est consacré à Kobo Daishi alias Kukai, l’importateur du bouddhisme Shingon au Japon.

kobo daishi
Kobo Daishi alias Kukai, le fondateur de Koyasan à qui le pèlerinage de Shikoku est dédié.

Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku possède plusieurs particularités qui le rendent unique. Il s’agit d’un des rares pèlerinages dont le chemin est circulaire. Par ailleurs, les pèlerins revêtent une tenue spécifique avec, entre autres, un gilet blanc (Hakui), une robe de moine que l’on porte sur les épaules (Wagesa), un bâton de marche (Kobgozue) et un chapeau conique (Sugegasa). Cette tenue permet aux pèlerins de se démarquer et ainsi s’attirer la bienveillance des locaux. Ces derniers sont en effet très généreux et adorables avec les pèlerins car on croit que chaque pèlerin est accompagné de Kukai durant son voyage, le bâton de marche étant vu comme une de ses incarnations. 

Pour accomplir le pèlerinage de Shikoku, comptez environ 40 jours de marche. Mais il existe bien sûr différentes manières d’aborder ce pèlerinage et nombreux sont ceux qui le font à vélo ou en voiture.

pelerin shikoku
Un pèlerin sur la route des 88 temples de Shikoku.

RYOZENJI, LE POINT DE DÉPART DU PÈLERINAGE DES 88 TEMPLES DE SHIKOKU

Si l’ordre importe au final assez peu et que l’on peut effectuer le parcours comme bon nous semble, il existe tout de même une numérotation officielle allant du temple 1 au temple 88. On divise d’ailleurs généralement le pèlerinage en 4 parties correspondant aux 4 préfectures qu’il traverse : le chemin de l’éveil (Tokushima), le chemin de l’ascèse (Kochi), le chemin de l’illumination (Ehime) et le chemin du nirvâna (Kagawa).

Bien qu’il soit le premier temple, le Ryozenji, situé dans la ville de Naruto, n’a rien de spécial par rapport aux autres. Il s’agit d’un joli temple avec une pagode et un petit bassin. Une boutique juste à côté propose la vente d’habits de pèlerins pour parfaitement commencer l’aventure.

ryozenji
Le temple Ryozenji, le premier des 88 temples du pèlerinage de Shikoku.

TAIRYUJI, LE MAGNIFIQUE TEMPLE 21

Bien plus loin mais toujours dans la préfecture de Tokushima, le temple Tairyuji est une véritable pépite cachée ! Situé au cœur des montagnes et accessible via un téléphérique qui offre de superbes panoramas, ce 21e temple du parcours plonge les pèlerins dans une ambiance mystique incroyable !

tairyuji
Le téléphérique pour accéder au temple Tairyuji.
tairyuji tokushima
Un temple à l’ambiance mystique !

Sur la route entre le 20e et le 21e temple, on trouve également une impressionnante statue de Kobo Daishi faisant face à l’horizon.

ohenro
Sur la route entre le temple 20 et le temple 21…

LA VALLÉE D’IYA : KAZURABASHI ET IYA ONSEN

La préfecture de Tokushima est très montagneuse et pas toujours facile d’accès mais un de ses lieux phares est la vallée d’Iya, qui regorge de coins à découvrir !

Probablement l’endroit le célèbre de la préfecture de Tokushima avec les tourbillons Naruto, le pont Kazurabashi est fait de liane et permettait aux Samurai de la région de facilement le couper lorsqu’ils étaient poursuivis par des ennemis. Il existe d’ailleurs 3 ponts de liane de la sorte dans la région.

kazurabashi
Le pont de liane Kazurabashi.

Le village de Nagoro, également appelé Kakashi No Sato (le village des épouvantails), vaut lui aussi le détour ! Il s’agit d’un village peuplé d’une vingtaine d’habitants… et de plus de 350 poupées !

village des poupées
Nagoro, le village des poupées.

Créées par une seule et même personne, Ayano Tsukimi, une mamie passionnée et adorable, ces poupées attirent les curieux et permettent de redonner de la vie à ce village touché par le dépeuplement.

ayano tsukimi
Ayano Tsukimi, la créatrice des poupées de Kakashi No Sato.

La vallée d’Iya, c’est également un paradis pour les amateurs de Onsen au cœur des montagnes avec notamment Iya Onsen et Shin-Iya Onsen Hotel Kazurabashi, deux Ryokan qui proposent chacun un superbe bain extérieur accessible via un petit téléphérique.

iya onsen
Grand bain extérieur du Ryokan Iya Onsen
shin iya onsen
Bain extérieur du Ryokan Shin-Iya Onsen

En plus de ces deux Ryokan, une autre option pour se loger est celle d’une maison d’hôtes. Je vous recommande par exemple Kouya qui est tenue par un couple adorable et généreux. On y déguste la spécialité locale, le Hirarayaki, dans une vieille maison traditionnelle. L’idéal est de rester 2 nuits afin de pouvoir passer une journée entière avec le couple à faire des expériences ou visiter ensemble.

tokushima kouya
Hirarayaki, la spécialité de la région !
kouya
Les gérants adorables de l’auberge Kouya à Tokushima.

UDATSU, LE VILLAGE HISTORIQUE

Dans la ville de Mima, caché dans les montagnes de Tokushima, se trouve le village traditionnel d’Udatsu. Ce n’est pas très grand mais l’ambiance est vraiment belle et plonge les visiteurs dans un Japon d’antan… Beaucoup des vieilles maisons qui composent le village sont toujours habitées et, dans les autres, on trouve de jolis cafés et restaurants.

udatsu
Udatsu, joli village caché dans les montagnes de Tokushima.

LE TOKUSHIMA RAMEN

Enfin, je ne pouvais pas conclure cet article sur la préfecture de Tokushima sans parler de la grande spécialité de la région : le Tokushima Ramen. Le restaurant Okamoto propose un des meilleurs Ramen que j’aie pu déguster dans ma vie… Un vrai délice avec une recette qui n’a pas changé depuis 1951 !

tokushima ramen
Tokushima Ramen, la grande spécialité de la préfecture !

La préfecture de Tokushima offre donc de nombreux points d’intérêt pour les amateurs de nature, de randonnées, de temples et de Onsen !

Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here