LA PRÉFECTURE DE YAMAGATA, UN JAPON ONIRIQUE

Un superbe voyage dans le Tohoku, au Nord de l’île principale du Japon, pour profiter des cerisiers en fleurs, de randonnées en montagnes et de Onsen de spartiate dans la préfecture de Yamagata, la seule préfecture du Japon à compter au moins une source chaude dans chacune de ses villes.
C’est parti pour un Road Trip en compagnie de Mutsumi !

NINGEN SHOGI À TENDO

Direction tout d’abord la ville de Tendo, connue pour être la ville du Shogi, le jeu d’échecs traditionnel japonais. Depuis l’époque Edo, 95% des pièces de Shogi de tout le pays sont fabriquées ici. Et chaque année en avril a lieu le Ningen Shogi Matsuri, un festival durant lequel des joueurs de Shogi s’affrontent lors de parties utilisant de vraies personnes en guise de pions. Même si on ne connaît pas trop les règles du Shogi, c’est passionnant à voir !

ningen shogi matsuri
Une partie de Ningen Shogi
tendo sakura
Des cerisiers en fleurs à perte de vue !
yamagata tendo
Montagnes et cerisiers

GINZAN ONSEN, UN ENDROIT FÉERIQUE

Le soir, on a passé la nuit à Ginzan Onsen, un vieux village thermal à l’ambiance exceptionnelle. L’endroit était autrefois connu pour sa mine d’argent. On y retrouve une atmosphère très spéciale avec son architecture typique de l’ère Taisho (1912-1926) qui mêle style traditionnel japonais et influences européennes chics et élégantes.
On a passé la nuit à l’auberge Kozankaku, c’était en réalité mon troisième choix (les 2 premiers étant déjà complets) mais c’était sympa avec la vue sur la rivière.

ginzan onsen
Bienvenue à Ginzan Onsen
yamagata ginzan onsen
Ambiance magistrale
ginzan onsen jour
Ginzan Onsen de jour

TSURUOKA SOUS LES SAKURA

Le lendemain, on est partis découvrir le côté Ouest de la préfecture de Yamagata avec Tsuruoka, la plus grande ville en superficie. On a encore une fois profité des superbes cerisiers en fleurs du Nord du Japon au parc de Tsuruoka.

tsuruoka parc
Le parc de Tsuruoka
tsuruoka sakura matsuri
Des Yatai et des cerisiers partout
tsuruoka hanami
Hanami à Tsuruoka

COUP DE COEUR DU VOYAGE : LE TEMPLE GYOKUSENJI

Gros coup de coeur de ce voyage, le temple Gyokusenji est un endroit exceptionnel ! On peut se balader à l’intérieur du temple, prendre un thé Matcha, se promener à l’intérieur du magnifique jardin ou encore s’adonner à une séance de Zazen, la méditation assise. C’est gratuit et sans réservation si un moine est disponible lors de votre passage.

Le temple Gyokusenji se situe au pied du Mont Haguro, la montagne la plus petite (414 mètres) et célèbre de Dewa Sanzan, les trois montagnes sacrées.

temple gyokusenji
Le temple Gyokusenji
yamagata gyokusenji
Matcha dans un cadre onirique
temple gyokusenji yamagata
Un gros coup de coeur de ce voyage…

NUIT DANS UN SHUKUBO : DORMIR DANS UN SANCTUAIRE

Pour cette deuxième nuit, on a fait l’expérience d’un Shukubo, c’est-à-dire un sanctuaire (même si ce sont généralement les temples qui font ça) dans lequel on peut passer la nuit. Miyatabou est un Shukubo tenu par un prêtre et sa famille, tout le monde est vraiment adorable et je ne peux que vous recommander ce sanctuaire ! On a ainsi eu droit à de la cuisine végétarienne de sanctuaire, appelée Shojin Ryori, et à une séance de purification le matin.

miyatabou haguro
Miyatabou, le Shukubo du soir
shojin ryori
Shojin Ryori, la cuisine des temples et sanctuaires

LE MONT HAGURO

Le lendemain, visite du Mont Haguro, la montagne la plus connue des trois monts sacrés Dewa Sanzan. Leur ascension se fait dans un ordre bien précis : d’abord, le Mont Haguro qui représente la naissance, puis le Mont Gassan qui représente la mort et enfin le Mont Yudono qui représente la renaissance.

Dewa Sanzan est un haut lieu de Shugendo, une tradition spirituelle millénaire qui mêle bouddhisme et shintoïsme et repose sur fait de se rapprocher de la nature. Ses pratiquants, les Yamabushi, des combattants ermites montagnards, cherchent à obtenir des pouvoirs spirituels à travers la pratique de l’ascèse.

mont haguro
La pagode du Mont Haguro
yamabushi
Miyata San, le prêtre du Shukubo, est également un Yamabushi
haguro san
La randonnée du Mont Haguro est vraiment superbe

SOMARO, MAISON DE GEISHA À SAKATA

Direction ensuite Sakata, une très jolie ville qui était durant l’époque Edo une des plus riches du Japon grâce au commerce. La ville a ainsi développé sa propre culture Geisha et on trouve encore aujourd’hui des maisons de Geisha proposant des spectacles.

C’est le cas de Somaro, une maison de Geisha qui propose des spectacles quotidiens de Maiko, les apprenties Geisha. L’endroit est en plus magnifique à visiter !

somaro sakata
Somaro, maison de Geisha à Sakata
yamagata geisha
La maison est très jolie à visiter
sakata geisha
Photo avec les Maiko et la Geisha de Somaro

YAMADERA, UN TEMPLE NICHÉ DANS LES MONTAGNES DE YAMAGATA

Dernière étape de ce voyage, retour dans la ville de Yamagata, capitale de la préfecture de même nom, pour découvrir le temple Yamadera, niché dans les montagnes. L’ambiance est là encore superbe et il faut compter environ 30 minutes de randonnées (plus de 1000 marches à monter) pour arriver au sommet et profiter de superbes panoramas.

yamadera temple
Le temple Yamadera
yamagata yamadera
Vraiment une belle randonnée
yamadera
Un endroit incontournable à Yamagata

C’est là-dessus que s’est achevé ce magnifique voyage dans la préfecture de Yamagata, un endroit vraiment sous-coté (comme toute la région du Tohoku) mais qui offre de bien beaux trésors et pas seulement durant l’hiver !

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here