BON PLAN : L’HIPPODROME DE TOKYO (TOKYO KEIBAJO)

La fédération japonaise de courses hippiques JRA (Japan Races) m’a invité à venir visiter l’hippodrome de Tokyo ou Tokyo Keibajo (station Fuchukeiba-seimonmae, à 40 minutes de Shinjuku) le temps d’un dimanche et je dois dire que j’ai été très agréablement surpris : l’hippodrome de Tokyo est un vrai bon plan, autant pour les passionnés de courses hippiques que pour les autres comme moi !

hippodrome tokyo
Visite de l’hippodrome de Tokyo

LE PARC DE L’HIPPODROME DE TOKYO : UN BON PLAN POUR LES FAMILLES ET LES COUPLES

Avant de venir au Tokyo Keibajo, je n’avais jamais mis les pieds dans un hippodrome de toute ma vie pour la simple raison que le monde hippique ne m’a jamais intéressé. J’ai donc attendu d’être au Japon pour découvrir un peu cet univers… Ce qui m’a convaincu d’accepter cette visite, c’est la présence d’un parc destiné surtout aux familles et aux couples, qu’ils s’intéressent ou non aux courses hippiques. En fait, on peut se rendre au Tokyo Keibajo simplement pour profiter du parc sans s’intéresser au reste.

Et à ce niveau-là je n’ai pas été déçu : avec ses nombreux jeux pour les enfants, le parc est un vrai parc d’attractions pour les petits ! On y trouve des jeux d’eau, toboggans, grandes balançoires, un mini Shinkansen (TGV japonais), des petites balades à cheval, des endroits où l’on peut caresser des poneys… Et tout est gratuit !

En fait, l’entrée à l’hippodrome de Tokyo coûte 200 yen (1,5€) par adulte et est totalement gratuite pour les moins de 18 ans. Ensuite, tout est en libre accès et les seules choses payantes sont les restaurants, les paris hippiques et les boutiques. On peut très bien ramener de la bouffe et venir pique-niquer dans l’herbe en regardant les courses dans le plus grand des calmes en payant seulement 200 yen par adulte !

shinkansen enfants
Qui veut prendre le train ?
cheval japonais
Beaucoup d’animations gratuites sont proposées autour des chevaux
jeux pour enfants au japon
Il y a vraiment de quoi amuser les enfants dans le parc de l’hippodrome

LE MUSÉE DE TOKYO KEIBAJO

Dans le parc, il y a donc beaucoup de jeux pour les enfants, un espace pour pique-niquer, un endroit où l’on peut approcher des chevaux et poneys mais également un musée dédié aux courses hippiques. Et le directeur de ce musée parle très bien français ! Il a vécu plusieurs années en France et connaît par coeur les hippodromes de Longchamp, Vincennes ou encore . Je pensais m’emmerder un peu dans ce musée mais en fait non, c’est très didactique avec plusieurs activités qui nous mettent en situation.

Surtout, la visite du musée m’a permis de comprendre la place du monde hippique au Japon. Il ne s’est pas développé de la même manière qu’en Occident, c’était auparavant un sport réservé aux Samurai. Il y a d’ailleurs un dérivé qui est le Yabusame, à mi-chemin entre équitation et tir à l’arc, un sport traditionnel japonais. On peut même assister à des représentations de Yabusame à l’hippodrome mais malheureusement il n’y en avait pas le jour de ma visite.

Au Japon, les courses hippiques sont bien plus populaires qu’en France. Quel Français random pourrait citer le nom d’un cheval célèbre ou bien d’un jockey ? Au Japon, le cheval Deep Impact est vraiment célèbre et un Japonais random à qui l’on poserait la question dans la rue pourrait le citer sans problème. De même, les grosses courses en France rassemblent généralement 50 000 personnes (dont 6 000 Japonais qui étaient venus jusqu’en France en 2006 pour assister à la course de Deep Impact) tandis qu’au Japon les courses sont moins prestigieuses et peuvent rassembler 100 000 personnes.

hippodrome de tokyo musée
Le musée de l’hippodrome de Tokyo
hippodrome tokyo
Pas loin du musée, il y a un espace pour pique-niquer en regardant les courses

LES RESTAURANTS DE L’HIPPODROME DE TOKYO

Après la visite du parc et du musée, et à force de voir les gens pique-niquer, mon ventre m’a réclamé un peu de douceur donc je suis allé voir l’espace restauration du Tokyo Keibajo. On trouve un peu de tout mais principalement des restaurants de friture (Tonkatsu, Tenpura) et d’Unagi (anguille grillée), un de mes plats préférés (spécialité de Nagoya).

Le choix était donc vite fait mais il y a une chose qui m’a intrigué : on trouve plusieurs restaurants/cafés qui sont uniquement réservés aux femmes… En fait, l’hippodrome de Tokyo était auparavant fréquenté en écrasante majorité par les hommes. Les femmes ne se sentaient pas à leur place, c’est pour cela que l’hippodrome de Tokyo a eu l’idée de créer des espaces réservés aux femmes afin qu’elles puissent se sentir bienvenues. Et un endroit où il y a des femmes, c’est généralement plus agréable pour les hommes, ces êtres primaires qui ont besoin d’une présence féminine.

unagidon
Un Unagidon un peu petit mais qui fait du bien par là où il passe !
parc de l'hippodrome de tokyo
En plus des restaurants à l’intérieur de l’hippodrome, on trouve pas mal de stands de bouffe (Yatai) dans le parc

LES COURSES HIPPIQUES DU TOKYO KEIBAJO

Une fois le ventre bien rempli, il était temps pour moi de tester pour la première fois de ma vie les paris hippiques. Comme c’est un peu compliqué en japonais, le point d’information distribue aux étrangers un guide en anglais. Avant de parier, on peut aller observer les chevaux qui paradent avant la course afin d’estimer lequel a l’air le plus en forme. Il y a un tableau qui récapitule les cotes et on fait ensuite son choix.

J’ai misé 3 fois 500 yen (3,5€) en prenant quelques risques avec des cotes intéressantes mais j’ai perdu aux trois courses… C’était quand même amusant grâce à l’ambiance très sympa des Japonais qui criaient tous pour encourager leurs poulains ! haha

courses hippiques japon
Allez, je crois en toi mon poulain !
course hippique japon
Observation des chevaux avant la course pour se décider
course de chevaux japon
En avant mon poulain !

En résumé, cette journée à l’hippodrome de Tokyo m’a permis de faire une découverte intéressante (jamais je n’aurais moi-même pensé à y aller) et de passer un bon dimanche à me balader dans le parc pour seulement 200 yen ! Un vrai bon plan pour les couples et les familles !

Liens utiles

Comment accéder à l’hippodrome de Tokyo
Le site de Japan Racing (JRA)

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

5 Commentaires

  1. Merci pour le bon plan :) Notre projet pour partir au Japon pour les vacances approchent et ce genre de plan plaira à mon ptit bonhomme ;)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here