LA PRÉFECTURE DE MIE AVEC NAOKI

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir de jolis paysages en bord de mer dans la préfecture de Mie, entre Nagoya et Osaka. C’est une région connue pour sa nature, entre mers et montagnes, ses sanctuaires parmi les plus importants du Japon mais aussi sa forte culture avec ses Ninja et ses plongeuses Ama.

C’est parti pour un beau voyage en compagnie du plus brave des braves, j’ai nommé ce diable de Naoki !

JOURNÉE À NAGOYA, LE PASSAGE OBLIGATOIRE

Pour se rendre dans la préfecture de Mie, il faut passer par la ville de Nagoya que j’aime beaucoup, c’était donc l’occasion d’y rester une journée pour redécouvrir cet endroit trop souvent sous-coté !

Au programme de la journée, direction le château de Nagoya, le vieux quartier d’Endoji avec sa Shotengai et son quartier historique Shikemichi, le temple Togan-ji et son grand Bouddha vert, le temple Kosho-ji, le temple Nittai-ji et la maison Yokiso, le quartier d’Osu et son café Buriko et enfin le quartier nocturne de Sakae !

Ça fait déjà une belle journée alors qu’on n’a même pas fait la plupart des incontournables de Nagoya

toganji nagoya
Le grand Bouddha vert du temple Togan-ji.
nagoya koshoji
Le temple Kosho-ji à Nagoya.
naoki
Nagoya avec Naoki.

ISE-JINGU, LE PLUS IMPORTANT SANCTUAIRE DU JAPON

Après cette petite intro à Nagoya, direction le but de ce voyage : la préfecture de Mie, plus précisément la péninsule d’Ise Shima.

On y trouve Ise, une ville connue pour son sanctuaire Ise-jingu, considéré comme le plus important de tout le Japon. Il est divisé en 2 parties éloignées de 6 kilomètres : Geku, la partie extérieure, dédiée à Toyouke, divinité de la nourriture, et Naiku, la partie intérieure, dédiée à Amaterasu, la divinité du soleil.

C’est un lieu extrêmement sacré et d’ailleurs, tous les 20 ans depuis des siècles, le sanctuaire est entièrement détruit puis reconstruit afin de conserver sa pureté.

ise jingu
Ise-Jingu, le plus important sanctuaire du Japon.
ujibashi ise jingu
Le pont Ujibashi, qui permet d’accéder à la partie Naiku, est également reconstruit tous les 20 ans.
geku ise jingu
Geku, la partie extérieure d’Ise-Jingu
okage yokocho
Juste à côté d’Ise-Jingu, on trouve Oharai Machi et Okage Yokocho : une vraie plongée dans le temps !

LES PLONGEUSES AMA DE TOBA

Juste à côté d’Ise, on trouve la ville de Toba, connue notamment pour sa culture de perle, la première technique au monde ayant été inventée ici par Kokichi Mikimoto.

Sauf qu’on n’est pas venus à Toba pour enfiler des perles mais pour aller découvrir les Ama, des plongeuses qui pratiquent la pêche en apnée. Elles plongent quasiment sans équipement à une dizaine de mètres de profondeur pour chercher des coquillages et fruits de mer. C’est une tradition qui existe depuis plus de 3000 ans mais qui est malheureusement en voie de disparition, les grande majorité des Ama étant aujourd’hui des mamies.

On a ainsi été manger dans cabane tenue par des Ama dans le village d’Osatsu, à 30 minutes de bus (navette gratuite) depuis Toba : Osatsu Kamado.

ama osatsu kamado
Les Ama d’Osatsu Kamado.
osatsu kamado ama
Déjeuner exceptionnel pour 3,500 yen (29€).

KASHIKOJIMA ONSEN

Le soir, on a passé la nuit à Kashikojima, au Sud de la péninsule d’Ise Shima, dans un superbe Ryokan qui possède un Onsen onirique avec une vue exceptionnelle sur la mer à apprécier au lever du soleil : Kashikojima Hojoen.

kashikojima hojoen
La vue depuis la chambre…
kashikojima onsen
Onsen onirique de Kashikojima Hojoen

MEOTO IWA, LES ROCHERS MARIÉS

Le lendemain, on est revenus au Nord de la péninsule d’Ise Shima pour aller voir un endroit phare de la préfecture de Mie : Meoto Iwa, les rochers mariés !
Ces deux rochers, reliés par un Shimenawa (une corde tressée) représentent l’union d’Izanagi et Izanami, le couple de dieux ayant créé le monde et le Japon dans la mythologie shintoïste.

Juste à côté, on trouve Hinjitsukan, une ancienne auberge qui date de 1887 et qui est vraiment très jolie à visiter.

meoto iwa
Meoto Iwa, les rochers mariés
hinjitsukan ise
Hinjitsukan, une jolie maison à visiter !

AKAME 48 TAKI ET SON VILLAGE NINJA

Direction ensuite la ville de Nabari pour aller découvrir Akame Shijuuhachi Taki, les 48 chutes d’Akame. C’est un endroit qui offre une belle randonnée à travers ses 48 chutes et qui était le lieu d’entraînement historique des Ninja d’Iga, une des deux écoles écoles de Ninja les plus connues avec celle de Koga, juste à côté dans la préfecture de Shiga.

Koga et Iga correspondaient à 2 provinces indépendantes qui ne payaient pas de taxes et qui n’étaient pas gouvernés par des seigneurs mais étaient peuplées par des mercenaires qui ne respectaient aucun code de l’honneur, contrairement aux Samurai. Les Ninja effectuaient donc des missions pour différents clans en employant des techniques fourbes telles que l’espionnage, l’assassinat nocturne ou encore la guérilla.

Et à Akame on trouve justement un village Ninja où l’on peut faire un parcours Ninja, l’occasion de tester nos limites et battre tous les records avec le gars sûr Naoki !

akame 48 taki
Le village Ninja d’Akame 48 Taki
naoki ichiban japan
Naoki le gars sûr !

SOIRÉE À OSAKA

J’ai ensuite passé la fin de ce voyage à Osaka pour profiter de ses nuits qui sont pour moi les meilleures du Japon, très photogéniques. C’était l’occasion de revoir l’ami Toshi et de retourner voir les frérots du bar Doudou avec qui j’ai connu nombreuses farces et facéties !

osaka shinsekai
Osaka de nuit, c’est magique !
osaka de nuit
Les nuits sont tellement photogéniques ici…
doudou juso
Le bar Doudou à Juso.

KINTETSU RAIL PASS : LE VRAI BON PLAN POUR SE DÉPLACER

Ce voyage a été fait avec l’invitation de la ligne Kintetsu afin d’utiliser et de présenter le Kintetsu Rail Pass, un vrai bon plan pour se déplacer dans la région !

Il s’agit d’un pass destiné uniquement aux étrangers qui permet de se déplacer entre Nagoya, Mie, Nara, Kyoto et Osaka durant 5 jours pour seulement 5100 yen soit 42€ (ou 4,900 yen soit 40€ si on réserve) avec tous les trains et les bus de la ligne Kintetsu.

Pour vous donner une idée, tous les trajets de ce voyage auraient dû coûter 10,740 yen (87€) et il me restait encore 3 jours d’utilisation du Kintetsu Rail Pass donc j’aurais également pu aller à Nara, Kyoto ou encore revenir sur Nagoya pour le même prix ! Le pass peut donc vite revenir à 3 ou 4 fois moins cher…

On peut en plus prendre le pass directement sur place le jour même au guichet à Osaka ou Nagoya.

kintetsu rail pass
Le Kintetsu Rail Pass
kintetsu
La carte de tous les déplacements possibles dans la région.

Voilà, c’était encore un très joli voyage et la suite arrive très vite… :)

 

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

1 COMMENTAIRE

  1. Comme toujours, merci de nous emmener avec nous dans tes bagages ! ;)
    J’avais visité les préfectures de Mie & Wakayama en 2017 et j’avais vraiment adoré.
    Je reconnais certains endroits mentionnés ci-dessus, mais d’autres sont complètement nouveaux pour moi.
    J’adorerais voir le Bouddha vert en vrai par exemple, très original ! :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here