COMMENT APPRENDRE LE JAPONAIS

Lorsqu’on voyage au Japon, il y a une angoisse systématique chez nous autres Français qui est la suivante : est-ce que je vais m’en sortir si je ne parle pas japonais ?
C’est une question qui me revient très souvent et la réponse est évidemment OUI !
On peut tout à fait voyager et même partir 1 an en PVT Japon sans apprendre le japonais. La barrière de la langue est tout à fait surmontable et vous pouvez passer un excellent voyage sans connaître un seul mot de japonais.

Par contre, maîtriser la langue japonaise est un atout primordial qui bouleversera totalement votre voyage. La barrière de la langue n’empêche pas de bien profiter du Japon, par contre elle permet difficilement d’accéder à un Japon plus profond et original.
C’est pour ça que, même s’il n’est pas nécessaire, je vous recommande très fortement l’apprentissage du Japonais !

Mais comment apprendre le japonais ? Est-ce que c’est si difficile que ça et combien de temps ça prend ? Je vous livre mon avis là-dessus ! :)

apprendre le japonais
Comment apprendre le japonais ?

POURQUOI APPRENDRE LE JAPONAIS

Comme je l’ai dit, apprendre le japonais n’est pas nécessaire car on peut passer un superbe voyage au Japon sans connaître la langue. Par contre, maîtriser la langue bouleversera votre voyage et vous aurez accès à un autre Japon, plus profond.

D’abord grâce aux rencontres que vous ferez. Parler japonais vous permettra de rencontrer bien plus de Japonais que si vous parlez seulement anglais. On arrive toujours à trouver des Japonais qui parlent un peu anglais mais en parlant japonais vous pouvez potentiellement discuter avec n’importe qui.

Surtout, parler japonais permet de montrer aux Japonais votre intérêt pour le Japon. C’est loin d’être une vérité absolue puisqu’on peut très bien adorer le pays sans parler très bien la langue et inversement mais les Japonais considèreront souvent que, si vous avez fait l’effort d’apprendre leur langue, c’est que vous aimez leur pays. Donc vous n’êtes pas rangé dans la catégorie « touristes qui viennent sans rien connaître du pays ».
Par contre, ça reste mon avis mais je pense que « trop » maîtriser la langue peut rendre les gens moins chaleureux et accueillants que lorsqu’on parle un japonais moyen, avec des fautes un peu mignonnes.

Enfin, parler japonais vous permettra d’entrer dans certains lieux inaccessibles aux autres comme certains bars (je pense notamment aux Snacks, ces petits bars/Karaoke réservés aux habitués) ou activités qui nécessitent une réservation en japonais. Tout sera forcément plus pratique, vous saurez ce que vous mangerez au restaurant et comprendrez le monde qui vous entoure.

rencontrer japonais
Apprendre le japonais pour rencontrer et discuter avec les locaux

MON NIVEAU EN JAPONAIS

Avant de vous dire comment j’ai appris le japonais, je dois d’abord vous parler de mon niveau en japonais. Je n’ai jamais passé de JLPT (test de japonais qui a lieu 2 fois par an allant du niveau 1 au niveau 5, le niveau 1 étant le plus difficile et le niveau 2 étant généralement celui exigé pour travailler au Japon).
Mon niveau est donc difficile à évaluer, surtout avec la manière dont j’ai appris la langue. Mais je pense me situer entre le JLPT 2 et le JLPT 3.

J’ai un niveau moyen qui me permet de tenir des conversations simples ou bien des conversations un peu plus compliquées mais avec des mots simples. Je comprends plutôt bien ce qu’on me raconte et je m’exprime en faisant des fautes de grammaire mais de manière très fluide, sans avoir besoin de réfléchir ni marquer des temps d’arrêt. J’ai un vocabulaire plutôt large mais j’ai du mal avec les formes polies, j’ai un japonais très direct.

Je peux donc communiquer avec n’importe qui, effectuer une réservation par téléphone, lire un texte simple, écrire des e-mails en japonais et bien sûr faire des blagues vaseuses (la base). Par contre je ne peux pas lire le journal, regarder des films ou Anime sans sous-titre et tout comprendre (sauf les Hentai qui ont des dialogues moins développés… haha).

En fait, j’ai un niveau oral plutôt intéressant mais un niveau écrit assez faible. Niveau Kanji je ne sais quasiment plus rien écrire mais j’arrive à lire un peu, je ne sais pas exactement combien mais peut-être un petit millier (que j’arrive à lire mais pas à écrire).

parler avec les japonais
Mon niveau me permet de facilement communiquer avec les Japonais

COMMENT J’AI APPRIS LE JAPONAIS

 Je suis tout sauf un exemple mais c’est une question qui me revient très souvent donc je vais vous expliquer comment j’ai appris le japonais.

J’ai commencé en février 2012, 5 mois avant mon tout premier voyage au Japon. Je me suis mis à l’apprentissage via les cours en ligne du site Ici Japon : j’ai d’abord appris les Kana (Hiragana puis Katakana, les 2 syllabaires japonais) en me forçant à ne rien faire d’autre pendant un mois. Ça prend normalement beaucoup moins de temps mais je voulais être sûr de bien les intégrer donc je les ai bossés durant un mois entier.

Ensuite j’ai commencé les cours d’Ici Japon en ne passant à la leçon suivante qu’une fois que je connais par coeur la précédente : je devais être capable de tout écrire par coeur et de bien maîtriser les points de grammaire.

J’ai fait ça à fond pendant 5 mois jusqu’au voyage en juillet 2012, tellement à fond que même si je voulais je ne pense pas que je pourrais le refaire… Je bossais chaque jour dans le métro mes Kanji en écrivant inlassablement de mémoire tous ceux que je connaissais, je travaillais dès que j’avais 5 minutes de pause entre 2 cours à la fac, etc.

Ensuite, mon premier voyage est arrivé et je pouvais déjà demander des infos basiques et me faire comprendre un minimum lorsque j’avais besoin de demander quelque chose. Je pouvais chanter en japonais au Karaoke (des chansons calmes) et lire les menus au restaurants.

Mais suite à ce voyage, j’ai totalement arrêté l’apprentissage du japonais. J’ai commencé à faire des vidéos et elles sont devenues prioritaires sur mon envie d’apprendre le japonais. Par contre, j’ai commencé à trouver des correspondants japonais en France et au Japon (voir mon article sur comment se faire des amis japonais) et j’ai donc pu entretenir mon niveau et même l’améliorer à l’oral dans un japonais très courant, ce qui explique que je parle désormais de manière assez familière et que je sois assez nul pour m’exprimer poliment.

Mon apprentissage s’est donc arrêté ici, il y a 5 ans, mais je pense que grâce aux bases acquises durant les 5 premiers mois, j’ai pu progresser uniquement en parlant avec les Japonais. Une fois qu’on a compris la grammaire et la manière dont est structurée la langue, il ne reste plus que du vocabulaire à apprendre et c’est plus facile lorsqu’on est mis en situation au Japon. Il reste aussi évidemment de nouvelles formes grammaticales mais on peut facilement les comprendre et les réutiliser à force de les entendre. Pour les Kanji par contre, c’est une autre histoire…

Ne me prenez donc surtout pas comme modèle pour apprendre le japonais ! Je vais plutôt vous orienter vers des méthodes que je n’ai pas utilisées mais que je peux vous conseiller.

langue japonaise
Apprendre le japonais en s’y confrontant : à Okinawa, j’ai dû faire un discours improvisé (le Sensei m’a demandé de venir prendre la parole) devant des enfants pour me présenter et parler un peu de l’image du Karate en France…

MES CONSEILS POUR APPRENDRE LE JAPONAIS

Même si mon japonais reste à un niveau assez moyen, je peux quand même vous donner quelques conseils :

  • Avant toute chose, commencez par apprendre l’écriture avec les Hiragana et Katakana. Même si au début c’est frustrant de savoir seulement écrire sans rien connaître d’autre, c’est une étape indispensable.
  • Ne vous limitez pas à une seule forme : essayez à chaque fois d’apprendre les verbes à la forme polie comme à la forme neutre.
  • Soyez régulier ! C’est le point le plus important. La régularité vous permettra d’obtenir rapidement un bon niveau. Prenez 20 ou 30 minutes par jour, n’hésitez pas à bosser votre japonais dès que vous avez un moment de libre dans les transports, même si vous réécrivez à chaque fois la même chose.
  • Mettez-vous en situation. Le meilleur moyen d’apprendre est évidemment la pratique réelle. Je ne vais pas vous encourager à commander en japonais lorsque vous allez dans un restaurant japonais en France car j’ai horreur de ça (je dis pas « una pizza, prego » quand je mange italien ni « salam alaykoum » quand je vais bouffer un couscous… haha) mais il faut essayer de pratiquer un maximum. Par exemple dialoguer avec des correspondants, regarder la TV japonaise, lire des mangas en japonais, etc.
parler le japonais
Pour vous motiver, dites-vous bien que votre prochain voyage sera totalement différent si vous parlez le japonais

LES MÉTHODES POUR APPRENDRE LE JAPONAIS

Je vais terminer ici par les différentes méthodes permettant d’apprendre le japonais. Certaines sont gratuites, d’autres non. Je ne parle que de ce que je connais et que je peux donc vous conseiller car je sais que c’est qualitatif.

APPRENDRE LE JAPONAIS SUR YOUTUBE AVEC JULIEN FONTANIER

On trouve de plus en plus de chaînes YouTube essayant d’enseigner le japonais mais s’il y en a bien une en laquelle vous pouvez avoir confiance, c’est la chaîne de Julien Fontanier. C’est drôle, didactique, documenté et vous avez même le droit à des exercices à chaque leçon ! C’est parfait pour débuter et gratuit donc vous n’avez aucune excuse !

APPRENDRE LE JAPONAIS SUR SKYPE AVEC MOSHI MOSHI SENSEI

Contrairement à YouTube, cette méthode est payante mais c’est normal puisqu’elle permet de bénéficier d’un apprentissage suivi est personnalisé avec un vrai professeur de japonais (pas seulement un Japonais qui s’improvise professeur).

C’est un service proposé par les amis d’Espace Japon où l’on peut également suivre des cours à Paris depuis plusieurs années (c’est chez eux que je fais régulièrement des événements comme ma Bye Bye Party avant mon PVT au Japon).

C’est très sérieux et idéal pour ceux qui souhaitent apprendre plus vite de manière personnalisée ou bien qui ont besoin d’un professeur particulier pour se motiver.

Le site de Moshi Moshi Sensei

Ils m’ont d’ailleurs filé un code promo pour faire profiter d’une remise de 5€ pour le premier cours à ceux qui viennent de ma part : le code ICHIBAN17.
(C’est pas trop mon truc de partager des codes comme ça mais ça aurait été bête de ne pas le partager alors qu’ils m’ont proposé de me filer ça)

moshi moshi sensei
Moshi Moshi Sensei

APPRENDRE LE JAPONAIS DANS UNE ÉCOLE DE LANGUE

C’est la méthode la plus coûteuse mais c’est également la plus efficace pour progresser rapidement. Il existe de nombreuses écoles en France (SNG Paris, Inalco) mais le mieux reste bien sûr de faire ça au Japon avec un visa étudiant d’un ou deux ans.

C’est un visa qui demande pas mal d’argent sur le compte et les frais des écoles sont conséquents mais vous obtiendrez normalement un bon niveau (JLPT 2) en travaillant correctement. Étudier au Japon est aussi une belle expérience et c’est un visa de longue durée (1 ou 2 ans) alternatif au PVT inaccessible pour les plus de 30 ans et ceux ayant déjà fait un PVT au Japon.

Ces derniers mois, j’ai eu l’occasion de faire des petites visites de différentes écoles à Tokyo donc vous pouvez avoir un petit aperçu des 4 écoles suivantes :

Ce n’est évidemment pas à travers une petite visite d’une journée que je peux vous dire quelle école choisir mais c’est de toute façon à vous de vous renseigner un maximum sur les écoles afin de déterminer laquelle semble vous correspondre le mieux. Mon but est simplement de vous offrir un petit aperçu filmé de différentes écoles pour vous donner une idée de ce à quoi elles ressemblent.

école de japonais
Apprendre dans une école de japonais

Voilà, il y a bien sûr d’autres méthodes encore telles que des applications ou bien les cours en ligne d’Ici Japon dont j’ai parlé.

Il y a mille manières d’apprendre une langue : à vous de trouver celle qui vous correspond ! Je vous souhaite bon courage et surtout ne perdez jamais la motivation car c’est la clé de tout votre apprentissage ! :)

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

21 Commentaires

  1. Personnellement, j’ai appris le japonais à l’Université en tant que cours facultatif de langue, et ça m’a vraiment motivé d’avoir un excellent professeur, et ce gratuitement. Ce qui est cool aussi avec les japonais, c’est qu’il font vraiment un effort pour qu’on se comprenne, là où pas mal de gens abandonneraient, ce qui permet de bien progresser une fois qu’on est sur place.

  2. Apres on m’a dit que tu permettais aussi à certains de parler avec toi par messenger tous les soirs pour des cours particuliers . Soit disant . Mais info ou intox???

  3. Tu es un autodidacte et ton moteur c’est la passion. Certes,tu aurais put aller au japon sans en avoir de base, car ta première qualité, celle qui m’apparaît dans les vidéos de tes « pérégrinations », c’est ton sens du contact , mais il se peut bien qu’il aurai mis a mal sans quelques bases et ça aurai été dommage et sans doute frustrant pour quelqu’un d’aussi curieux du monde et des gens :c’est là, me semble t’il, ta sensibilité et ta force. La manière dont tu décrit ton apprentissage du japonnai me rappel la manière dont j’ai appris la musique ! Bref, j’adore ce que tu fait et cet article est vraiment sympa! Je te salut respectueusement les mains en « Gasho » (des restants du zazen) cher Gui-Gui sensei ! Porte toi bien !

  4. Moi j’ai appris sur farce.com c’est pas mal, au bout d’une heure je sais déjà dire « salut ça va » en japonais : « hola que tal ? » impressionnant non ?
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    ROOOOOOH MAIS JE RIGOLE C’EST UNE FAAAARCE

  5. Salut Guigui ! Personnellement j’apprends le japonais au sein d’une association : l’association franco-japonaise de Rouen. Les cours sont donnés par une japonaise qui parle très bien français, ça permet également de rencontrer d’autres personnes qui veulent apprendre et relativement du même niveau que toi. En plus, des tas d’activités sont organisés (cours de cuisine, visite de jardins japonais, etc) et surtout des cafés Japon où l’on peut rencontrer des Japonais pour discuter avec eux, donc cela permet de pratiquer directement.
    Je parle de ça puisque cette formule existe dans pas mal de villes, sans même que les gens qui y habitent ne soient au courant ! Donc ça peut être une piste à creuser pour certaines personnes qui pourraient voir ce commentaire ;) . Par contre, évidemment, ce n’est pas gratuit mais c’est vraiment une approche top !
    Fin de mon monologue ^^ , continue ce que tu fais, t’es au top !

  6. Yo,
    Et merci beaucoup pour cet article plus que complet et très instructif, qui me sera primordial !
    Car je prépare un PVT pour le Japon à partir en sept/oct 2018, et j’étais parti dans l’idée d’apprendre la langue, plus sérieusement vers juin/juillet 2018. (Je suis ton exemple è_é je désobéi mais je dois bosser pour le financement de ce voyage *suimasen sensei* )
    Avoir les bases de la langue peut-être suffisant une fois au Japon, je pense comme toi sur ce niveau. Mais bien sûr la régularité de l’apprentissage est plus qu’important. :)
    Bonne continuation,
    Sakhiya (je suis un mec, avec un prénom chelou, originaire de Mongolie, c’est pour ça..)
    Ps: J’adore tes vidéos oklm!

  7. Merci pour ce texte enrichissant. J’ai commencé à apprendre le japonais en début année. Cetait une première tentative malgré le faite que je sois passionné par la culture jap’ depuis 5 ans. Je sais reconnaitre les kanas. J’ai une ecriture de cochon (*tousse ) jarrive à les écrire pour certains la forme ce n’est pas ça.

    J’essaye pouvoir atteindre mon objectif qui avoir les bases,pouvoir m’exprimer donner mob opinion etc…

    • Merci à toi, pour le coup je ne pense pas que l’écriture soit le plus important, c’est surtout l’expression orale et la lecture ! :)
      Bon courage en tout cas !

  8. Merci beaucoup pour cet article très intéressant ! Je connaissais déjà la chaîne de Julien Fontanier, que je vais bientôt commencer à suivre. Pour apprendre le japonais, sachant que les cours à la Fac et ceux dont tu as parlé coûtent cher, et que mes parents n’ont pas les moyens de payer ça (eh oui je suis mineure, plus pour longtemps, en novembre j’aurai 18 ans ^^), bah j’ai appris le jap’ sur JA Sensei. Sur cette application, à la fin de chaque leçon, tu as quiz pour savoir si tu as bien retenue tout ce qui a été dit ! Il y a aussi des fiches pour apprendre à écrire les katakanas, les hiraganas et les kanjis, du vocabulaire, un guide de conversation, etc…Franchement cette appli’ est super ! Ici Japon aussi m’aide. Pour l’instant je commence à retenir les kanas, je reconnaît quelques kanjis (pluie (je sais l’écrire), cœur, amour, Tokyo). PS : J’adore tes vidéos~

  9. Salut ! je part en pvt en janvier et ça fait 1mois1/2 que je n’ai pas ouvert mes cahiers…… :/ je me suis trop laissée aller, j’ai eu une perte de motivation…
    Du coup Merci pour ton article! Il m’a re-motivée! :)

  10. Ah c’est cool ça!

    Je suis un peu rassuré, je t’explique : j’ai eu l’occasion d’aller bosser au japon pendant 3 mois en 2009 (sur une série animée française qui devait s’exporter au japon à l’époque), et je me suis violemment mangé la barrière de la langue dans les dents! Heureusement, il y avait certains collègues qui géraient à ma place… Bref, j’ai toujours eu le sentiment d’être un peu passé à côté des choses. Et ça fait très longtemps que je voulais y retourner, sans jamais y croire vraiment.

    ET il y a deux semaines j’ai commandé des billets pour ma copine et moi, pour aout 2018! (ça faisait un an qu’on se tâtait)
    BIM! Du coup depuis deux semaines je suis tout excité, j’apprends les kana et les phrases de bases, je mate tes vidéos en boucle en prenant note de tout, tout ça dans le but de pouvoir me débrouiller dans 10 mois. Et en fait, juste pour te dire que ton témoignage me rassure, maintenant je SAIS qu’il est possible d’apprendre les bases du japonais en 10 mois.
    Donc : MERCI!

    Et j’apprécie vraiment ta philosophie de vie, de voyage et de rencontre. J’ai l’impression que pour toi, tout va bien dans le meilleur de monde, et je te souhaite de continuer comme ça, et de continuer à nous régaler avec tes vidéos! (et tes références en matière d’animation sont vraiment pas dégueu ^^ )

    Arigato Sensei Guigui

  11. Salut Guigui !
    J’ai eu le plaisir de tomber sur ta chaîne YT il y’a une semaine de cela ,mais j’ai malheureusement déjà vu toutes tes vidéos. Pour apprendre le Japonais, il y a une application que je recommande énormément pour ceux qui comprennent l’anglais. C’est l’application Mirai Japanese. Elle contient plusieurs niveaux, et rien qu’au niveau Débutant (le niveau gratuit) j’ai pu en apprendre énormément. Je connais déjà l’utilité de la majorité des particules de fin de verbe (-sho -masu -tai) pour la forme polie en tout cas et j’ai une idée beaucoup plus claire sur la structure des phrases. En gros cette application est styléy, elle propose pleins de quizz et du vocabulaire. J’en apprend chaque jour dans le métro etc. Pour ce qui est du reste j’apprend beaucoup aussi avec Fontanier Sensei.
    Tonikaku, Prend soin de toi Guigui, continue ton excellent travail, j’attendrai avec impatience chacune de tes vidéos.
    Beaucoup de Love, Benjamin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here