VOYAGE À SÉOUL, UNE ESCAPADE À 3 HEURES DE TOKYO

Début décembre, je suis parti découvrir pour la première fois la Corée du Sud en allant quelques jours à Séoul ; c’était même ma première fois dans un pays asiatique autre que le Japon… Ça faisait partie de mes objectifs cette année, je m’étais dit que j’allais en profiter pour visiter au moins la Corée du Sud et Taiwan. Il me reste encore 3 mois pour Taiwan ! :)

Je me permets de faire un article consacré à Séoul (et pas au Japon) parce que ça a été une excellente surprise et, surtout, parce que je conseille vraiment à ceux qui viennent faire un PVT Japon d’en profiter pour découvrir d’autres horizons à quelques heures d’avion.

coree seoul
Quand j’débarque avec un Annyeong Haseyo (Bonjour)…

BILAN PRATIQUE DE CE VOYAGE EN CORÉE

Je suis parti 4-5 jours à Séoul en prenant l’avion depuis Tokyo. Si je mets 4-5 jours, c’est que je ne sais pas trop comment compter vu que j’ai raté l’avion à l’aller et que ça m’a donc fait arriver le jeudi soir à minuit au lieu de l’après-midi… haha

En gros, un aller-retour Tokyo-Séoul coûte entre 140 et 180 euros et depuis Osaka on peut trouver moins cher encore. Je suis parti du jeudi soir au lundi soir, je pense que le week-end en Corée est quelque chose à ne pas manquer si on veut profiter de la vie nocturne là-bas qui est connue pour être assez folle.

Au niveau de l’hébergement, j’ai dormi chez Jake de The Korean Dream donc je n’ai rien eu à payer mais en général on s’en sort entre 6 et 15 euros la nuit dans une Guest House et entre 50 et 60 euros pour un hôtel.

Le métro à Séoul est largement moins cher qu’à Tokyo, en 4 jours j’en ai eu pour moins de 10 euros. Et le trajet entre l’aéroport d’Incheon et le centre de Séoul (1 heure de bus avec le wifi) m’a coûté 20 euros l’aller-retour.

Enfin, la bouffe coûte un peu moins cher qu’au Japon, en gros on mange pour 4 ou 5 euros sans problème et ça monte à 20 euros pour un resto raffiné. Au niveau des sorties, on peut rentrer gratuitement dans pas mal de bars et boîtes et sinon c’est autour de 7 euros l’entrée avec une boisson.

the korean dream
Découverte de Séoul avec Lolo Caccia et Jake de The Korean Dream

PREMIER JOUR : LE GRAND PALAIS GYEONGBOKGUNG, INSADONG ET HONGDAE

Le premier jour, j’ai rejoint le poto Lolo Caccia qui m’a emmené visiter le grand palais de Séoul, le Gyeongbokgung, qui est assez grand et occupe pas mal de temps. Ce qui est sympa, c’est que malgré le monde on peut facilement se retrouver seul vu que l’enceinte est immense.

parc seoul
Sur la route du Grand Palais de Séoul
laurent caccia
Lolo & Guigui Touristes
palais Gyeongbokgung
On trouve un ancien village reconstitué au palais de Gyeongbokgung

On a ensuite enchaîné avec le quartier d’Insadong, juste à côté, avec ses nombreuses boutiques. J’ai eu un gros coup de coeur pour un café/boutique dédié au thé vert produit sur l’île de Jeju-do.

thé vert seoul
Du très lourd…
insadong temple
Illuminations nocturnes d’un temple à Insadong

Ensuite, direction Hongdae, l’un des seuls quartiers que je connaissais un peu avant de venir ici, l’équivalent de Shibuya/Harajuku : un endroit très animé pour les jeunes avec énormément de restaurants, boutiques et vendeurs de Street Food.

hongdae
Hongdae, le quartier ultra animé de Séoul

Le soir, on a fait la fête dans le quartier d’Itaewon, l’équivalent de Roppongi à Tokyo. C’était franchement sympa, contrairement à Roppongi il n’y a aucun rabatteur mais simplement plein de bars et clubs, c’est très animé le week-end.

DEUXIÈME JOUR : RALLYE DE LA BOUFFE À SÉOUL

Le deuxième jour, c’était rallye de la bouffe avec Lolo et Jake ! Pour le coup la tâche n’était pas facile pour eux car à la base je n’étais pas du tout fan de la bouffe coréenne. J’avais déjà goûté plusieurs fois à Paris et à Tokyo mais je trouvais ça un peu trop fade, des plats sans identité ni goût.

Et ils ont réussi à me prouver le contraire dès le premier resto ! C’est juste au niveau du barbecue coréen que j’étais un peu déçu car j’ai l’habitude du Yakiniku à Tokyo avec une viande moins grasse et pas mal de boeuf et de poulet. En Corée, le barbecue est bien différent, la viande est plus grasse et c’est beaucoup de porc.

resto séoul
Un régal !
street food seoul
Même ça, c’était bon !

Par contre, Lolo nous a fait découvrir un restaurant de fou avec des plats exceptionnels : gratin de Tofu, purée de patates douces, porc grillé sur des lamelles de pommes de terre à la crème, … Un délice à découvrir dans cette vidéo du Rallye de la Bouffe à Séoul :

Après le ventre ultra rempli, on était dans le mal mais on s’est forcés à bouger vers 2h du mat pour se rendre à Gangnam dans un des clubs les plus connus du monde : l’Octagon. C’était sympa mais dans ce club, les Coréens sont quand même en mode chiens de la casse over 9000… haha

laurent caccia the korean dream ichiban
Quand on sort, c’est pas pour enfiler des perles…

TROISIÈME JOUR : MYEONGDONG, IKSEON ET HONGDAE

Le troisième jour, direction Myeongdong, un autre quartier très jeune et animé à Séoul. Là encore, beaucoup de boutiques et de stands de street food mais aussi la cathédrale de Myeongdong fondée par les Français.

seoul street food
Stand de Street Food japonaise (Oden)
myeongdong cathédrale
La cathédrale de Myeongdong

En marchant un peu, on tombe sur un quartier qui rappelle énormément Kabukicho… En fait, c’est un peu le quartier japonais puisqu’on retrouve beaucoup de restaurants japonais.

seoul
Comme un air de Kabukicho à Séoul

J’ai ensuite rejoint Kévin et Émilie de La Vie Du Riz (de passage à Séoul avant de partir vivre à Taiwan) qui m’ont fait visiter le quartier Ikseondong, un endroit que j’ai adoré avec ses petites ruelles, ça rappelle beaucoup le Golden Gai à Shinjuku mais sans les touristes !

ikseon seoul
Le quartier d’Ikseon et ses ruelles sombres…
ikseondong
C’est un endroit à ne vraiment pas louper à Séoul !

Le quatrième jour était une journée chill, où je me suis juste promené en faisant quelques achats (notamment les Kinder et Toblerone que l’on trouve ici dans les Seven Eleven contrairement au Japon).

MES IMPRESSIONS SUR SÉOUL

Avant de venir, je n’avais pas spécialement d’attirance pour la Corée, d’ailleurs je n’avais pas pris la peine de me renseigner sur les choses à voir puisque je comptais juste venir chiller quelques jours. Et j’ai pris une petite claque !

Ça m’a fait du bien de me retrouver dans un pays dans lequel je ne connaissais pas du tout la langue, j’ai pu ressentir ce que beaucoup doivent ressentir en venant au Japon sans lire ni parler japonais. L’avantage de Séoul, c’est que les gens parlent généralement assez bien l’anglais donc ce n’est pas très difficile de se débrouiller !

Le wifi est super pratique puisque dispo quasi partout, le métro pas tant que ça même si ça reste simple et les Coréens sont bien différents des Japonais ! On retrouve une ambiance plus roots, plus asiatique en Corée, comme par exemple les grands marchés de Street Food un peu crades. C’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé.

street food market séoul
La bonne franquette des marchés de Street Food
street food market
Marché de Street Food

En bref, c’était une belle expérience qui permet de découvrir autre chose que le Japon et même de regarder le Japon d’une manière un peu différente maintenant. La bouffe m’a agréablement surpris et les soirées sont effectivement assez folles à Séoul même si pour moi Osaka reste devant ! :)

seoul nuit
On retrouve plein d’ambiances différentes à Séoul

Un grand merci à Lolo Caccia et Jake d’avoir passé ces quelques jours avec moi, n’hésitez pas à vous servir du site The Korean Dream qui est LA référence en France pour préparer un voyage en Corée. Je connais Jake depuis 5 ans à Paris, avant même que je parte au Japon et qu’il parte en Corée et c’est vraiment un grand passionné de ce pays !

LIENS UTILES

Le site de Jake : The Korean Dream
La chaîne de Lolo Caccia
Le site de La Vie Du Riz
Ma vidéo sur le Grand Palais de Séoul
Ma vidéo sur le marché de Street Food

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

12 Commentaires

  1. Je retourne au Japon pour Noël mais j’aimerais tellement découvrir la Corée également ! Tu ne fais que me conforter dans mon envie de découvrir d’autres pays asiatiques !

    • Merci Sandra, ouais après plus de 5 ans de Japon, j’étais content de découvrir enfin autre chose le temps d’un week-end, ça fait du bien de sortir de son confort en allant de confronter à une langue et un pays qu’on ne connaît pas ! :)

  2. Pas de grosses surprises puisque j ai suivi tes péripéties via les réseaux durant ton séjour mais c est sympa de lire ton ressenti et tes impressions sur Séoul, ville que tu ne connaissais pas spécialement. Cela permet également de pouvoir « comparer » avec le Japon et voir les différences ou similitudes entre ces 2 cultures asiatiques. Le séjour étant trop court, je pense qu une petite visite des campagnes aurait pu être sympathique aussi.

    BELLE PARENTHESE :-)

    • Merci Fab, oui la prochaine fois je pense que j’essaierai de voir autre chose que Séoul, là c’était une simple découverte de quelques jours et j’ai déjà beaucoup aimé ! :)

  3. Un article trèsrafraîchissant, et d’excellentes idées pour visiter Séoul, 4-5 jours certes ce n’est pas assez pour explorer de fond en comble, mais ça donne déjà bien envie. Je garde ce petit article sous le coude pour ma future visite.
    PS: Les beau gosses en veste de cuir, ça change !

  4. Super article mon Guigui, ça me fait extrêmement plaisir de voir que la Corée a pu te plaire à un niveau ou un autre. Tu es le bienvenu quand tu veux! Il y a encore pleins d’endroits à explorer ;)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here