MON ÉTÉ AU JAPON

L’été s’achève ! Je vous propose donc de faire durer encore un peu la saison en vous emmenant vivre un peu de mon été au Japon, plus précisément à Tokyo et aux alentours.

LE MATSURI DE SHIINAMACHI

Direction tout d’abord Shiinamachi, le quartier où je vis à Tokyo. Chaque année, le deuxième week-end de septembre, a lieu le Nagasaki-jinja Taisai, le festival du quartier. Il est composé de nombreux Yatai et l’ambiance rappelle celle des Matsuri de campagne : un vrai plaisir !

matsuri shiinamachi
Le Matsuri de Shiinamachi
matsuri mikoshi
Wasshoi ! Wasshoi !
festival shiinamachi
Une ambiance très agréable

GUJO TETSUYA ODORI, UNE DE MES PLUS BELLES EXPÉRIENCES AU JAPON

Tout d’abord, retour sur l’année dernière avec une de mes plus belles expériences au Japon : le Gujo Tetsuya Odori dans la ville de Gujo Hachiman (préfecture de Gifu). C’est un événement qui a lieu durant la période du O-Bon, du 14 au 16 août. Toute la ville se met à chanter et danser de 20 heures à 5 heures du matin sans aucun temps d’arrêt ! Autant vous dire que c’est quelque chose d’incroyable à vivre…

gujo odori
Danser sans s’arrêter, même sous la pluie…

LE FESTIVAL DES TOURNESOLS DE ZAMA

Partons ensuite à la recherche des tournesols ! À Zama, dans la préfecture de Kanagawa, on trouve un grand Himawari Matsuri, un festival des tournesols qui a lieu mi-août et où l’on peut admirer plus de 600,000 tournesols.

Pour l’occasion, j’étais accompagné du poto Kazu, qui a vécu dans le coin étant petit, et que vous pouvez désormais retrouver en Tokyo Safari, à pied comme à vélo ! :)

ichiban japan guillaume jamar
Behind The Scenes by Kazu Matsuo Photography
himawari
Himawari Matsuri

NEZUNOYA, UN RESTAURANT VEGAN À NEZU

J’ai ensuite rejoint l’amie Gin dans le quartier de Nezu, au Nord de Tokyo, pour aller découvrir un restaurant Vegan : Nezunoya. C’est un restaurant de cuisine macrobiotique qui utilise des ingrédients traditionnels japonais, ça permet donc de goûter à la cuisine japonaise en étant Vegan plutôt que de se contenter de salades ou restaurants indiens/asiatiques.

nezunoya
Le resto se situe au fond d’une épicerie
vegan tokyo
C’était pas mal du tout !

On en a également profité pour visiter un peu le quartier de Nezu et son joli sanctuaire Nezu-jinja, un endroit calme à Tokyo.

nezu jinja
Le sanctuaire Nezu-jinja
nezu
Une allée de Torii

SHIBAMATA, MON COIN PRÉFÉRÉ À TOKYO

Direction ensuite Shibamata, sûrement mon coin préféré à Tokyo. C’est un endroit un peu excentré mais que j’adore pour son ambiance de vieux Japon. Les gens y sont adorables et on y trouve le temple Taishakuten qui est de loin mon préféré à Tokyo.

shibamata
Bienvenue à Shibamata !
taishakuten shibamata
L’entrée du temple Taishakuten à Shibamata
shibamata jardin
Le jardin du temple Taishakuten à Shibamata

Il y a également la maison de thé Yamamoto-Tei ou encore le musée dédié à Tora San, le personnage principal d’une série de film à grand succès : Otoko Wa Tsurai Yo (c’est dur d’être un homme). Il s’agit d’une série de 48 films diffusés entre 1969 et 1995 mettant en scène un voyageur qui s’éprend toujours de jolies filles. Elles viennent ensuite lui rendre visite dans son quartier, à Shibamata, mais il n’arrive finalement jamais à conclure. On trouve quelques épisodes traduits en anglais sur le web et je vous recommande de mater ça car on peut y voir un Japon qui n’existe plus et pas seulement à Tokyo puisque Tora San voyage dans chaque épisode.

yamamoto tei
La maison de thé Yamamoto Tei
tora san
Ce salfou de Tora San

LE BON ODORI DE SHIBAMATA

C’était ensuite le moment du Bon Odori, la danse en l’honneur des défunts. On trouve pas mal de Bon Odori durant l’été, c’est toujours très sympa à voir et à vivre. Celui de Shibamata était très local, c’est-à-dire qu’il y avait très peu de monde et que tout le monde se connaissait donc ça donnait une ambiance de petit village de campagne.

bon odori
Avant que le Bon Odori ne commence…
shibamata bon odori
Le Bon Odori de Shibamata
nuit shibamata
Shibamata de nuit

FIN DE SOIRÉE À TATEISHI

On a terminé la soirée à Tateishi, un quartier que j’aime beaucoup. Il est situé à seulement 2 stations de Shibamata et c’est un endroit de bonne franquette, ancien quartier dédié au marché noir durant l’après-guerre. On a fait l’expérience dans un Snack du Nonbei Yokocho qui sera malheureusement amené à totalement disparaître dans les prochains moins, comme beaucoup d’autres vieux endroits à Tokyo…

nuit tateishi
Tateishi de nuit
nonbe yokocho tateishi
Les bars du Yokocho

DERNIERS INSTANTS D’ÉTÉ

Il était enfin temps de laisser l’été filer afin de faire place à l’automne… Mais avant ça, on a profité des derniers instants d’été au Matsuri de Shiinamachi…

shiinamachi matsuri
La fin de l’été…
PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here