DÉCOUVRIR LA PRÉFECTURE D’OITA, SUR L’ÎLE DE KYUSHU

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir la préfecture d’Oita, sur l’île de Kyushu, au Sud du Japon. C’est une vidéo que j’ai réalisée pour le Ministère de l’Agriculture, les Forêts et la Pêche du Japon afin de promouvoir le gibier japonais à travers un voyage dans les Onsen et villes historiques de la préfecture d’Oita.

LA VILLE HISTORIQUE DE KITSUKI

Direction tout d’abord la vieille ville de Kitsuki qui offre un véritable plongée dans le temps avec le château de Kitsuki qui a la particularité d’être le plus petit du Japon ainsi que les deux quartiers historiques de la ville. Ils sont situés sur des collines et séparés par une longue rue commerçante en contrebas qui vaut à Kitsuki le surnom de ville Sandwich.

kitsuki
Kitsuki, la ville Sandwich.
kitsuki
Le château de Kitsuki, le plus petit du Japon.

On peut y visiter beaucoup de vieilles maisons de Samurai et profiter d’une balade en Kimono ou Yukata, Kitsuki étant un des endroits les plus populaires du Japon pour ça. Des entrées gratuites et réductions dans les boutiques sont d’ailleurs automatiques pour les personnes vêtues de Kimono ou Yukata.

oharatei
La maison Oharatei à Kitsuki.

YUFUIN, L’INCROYABLE VILLAGE À ONSEN DE LA PRÉFECTURE D’OITA

La préfecture d’Oita est très célèbre pour ses Onsen, les fameuses sources thermales japonaises. Superbe village avec des Onsen parmi les plus beaux du pays, Yufuin est une destination incontournable lors d’un voyage dans la région. On y trouve une grande rue commerçante avec de nombreuses spécialités à goûter, c’est très agréable de s’y promener.

yufuin
Le joli village de Yufuin !
yufuin
Des cartes popo à gogo ici !

Et surtout, les auberges de Yufuin proposent des Onsen d’une rare qualité… Ils sont tous destinés à des budgets assez élevés mais l’expérience est au rendez-vous… J’ai passé la nuit à l’auberge Nihon No Ashitaba et c’était vraiment exceptionnel !

Une énorme chambre sur deux étages avec Onsen privé en extérieur, une ambiance onirique dans l’auberge qui est au milieu de la nature et en plus de ça 9 Onsen privatifs ouverts toute la nuit dont 1 grand Rotenburo incroyable, parmi ce qui se fait de mieux au Japon !
Comme tous ces Onsen sont privatifs, ça signifie qu’il n’y a aucun souci pour les tatouages et que vous pouvez même en profiter en couple ou en famille.

nihon no ashitaba
Le grand Rotenburo de l’auberge Nihon No Ashitaba.

LES ENFERS DE JIGOKU-MEGURI

Le lendemain, j’ai été découvrir l’endroit le plus célèbre de la préfecture d’Oita : Jigoku-Meguri, les enfers de Beppu. Ce sont Onsen que l’on vient seulement admirer car ils sont bien trop chauds pour prendre un bain. Ils sont organisés en plusieurs petits complexes avec un paiement à l’entrée de chacun. Je pense que ce n’est pas nécessaire de tous les faire, les 3 premiers étant largement suffisants.

jigoku meguri
Les enfers de Beppu.

SUNAYU OU LE BAIN DE SABLE

Autre expérience originale à faire lors d’un voyage dans la préfecture de Beppu : le Sunayu, un bain de sable chaud. On se laisse enterrer dans du sable préalablement chauffé par de l’eau thermale et on profite de la jolie vue sur la mer durant environ 10-15 minutes. On en ressort tout transpirant mais bien relaxé !

sunayu
Sunayu, le bain de sable japonais.

LE GIBIER D’OITA

La raison de ma venue dans la préfecture d’Oita, c’était pour goûter le fameux gibier des forêts et montagnes de la préfecture d’Oita. J’ai donc pu déguster des mets tels que du pâté de campagne au cerf et sanglier, du cerf rôti ou encore du sanglier rôti.

On peut rarement au gibier quand on parle de cuisine japonaise mais il y a en fait une vraie culture du gibier au Japon, notamment parce que le territoire est composé à 70% de forêts. La consommation de gibier essaie de s’inscrire un maximum dans l’équilibre environnemental en chassant uniquement le surplus de gibier dans les régions où ils causent des dégâts sur les rizières.

gibier
Le gibier d’Oita.

Voilà pour ce voyage entre histoire, Onsen et gibier dans la préfecture d’Oita ! Un grand merci au gouvernement japonais pour sa confiance pour la seconde année de suite après ma vidéo sur Takachiho et son gibier l’année dernière.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here