SANIN, UN JAPON FASCINANT

Aujourd’hui, je vous emmène (re)découvrir la région de Sanin, qui regroupe les préfectures de Shimane et Tottori, au bord de la mer du Japon. Au programme : visites nostalgiques, superbes paysages, Onsen de scélérat et soirée de brigand avec des hôtesses…

IZUMO, UN ENDROIT SPIRITUEL ET AGRÉABLE

Direction tout d’abord la ville d’Izumo, dans la préfecture de Shimane. C’est un endroit que je connais bien où on ressent vraiment un côté très spirituel avec son sanctuaire Izumo Taisha, un des plus importants du Japon où chaque année tous les dieux de tous les sanctuaires du pays viennent se rassembler durant une semaine.

izumo taisha
Bienvenue au sanctuaire Izumo Taisha

Juste à côté, on trouve Inasa No Hama, une plage sacrée par laquelle arrivent justement tous les dieux lors de leur semaine à Izumo.

inasa no hama
La plage sacrée Inasa No Hama

Un de mes endroits préférés à Izumo, c’est le Izumo Bunka Denshokan (Izumo Cultural Heritage Museum), un musée culturel avec jardin, pavillon de thé et restaurant de Soba ayant servi de modèle au manga Shaman King.

izumo cultural heritage museum
Izumo Bunka Denshokan (Izumo Cultural Heritage Museum)

Pour finir, j’ai dégusté la spécialité de la ville : les Izumo Soba au restaurant Hanaya. Izumo, c’est vraiment un joli coin et je vous invite à aller voir ma vidéo dédiée à Izumo sortie fin 2018 pour découvrir d’autres endroits dans la ville ! :)

izumo soba
Izumo Soba au restaurant Hanaya

TAMATSUKURI ONSEN, LES BAINS DES DIEUX

Direction ensuite Tamatsukuri Onsen, le quartier des Onsen de la ville de Matsue. Surnommés les bains des dieux, on dit que depuis des millénaires les dieux viennent se baigner ici durant leur semaine de réunion à Izumo.

tamatsukuri onsen
Bienvenue à Tamatsukuri Onsen !

On y trouve 15 Ryokan et je vous recommande très fortement Chorakuen, une auberge exceptionnelle qui comprend le plus grand Onsen mixte du Japon ! On s’y baigne avec un maillot de bain jetable et les tatouages sont autorisés. On peut également profiter d’une balade nocturne dans le grand jardin du Ryokan et bien sûr arpenter les Ashiyu publics de Tamatsukuri Onsen.

chorakuen onsen
Le grand Rotenburo mixte de Chorakuen

MATSUE, UNE VILLE QUE J’ADORE

Le lendemain, j’ai visité les endroits phares de Matsue avec tout d’abord le château de Matsue, l’un des 12 derniers authentiques châteaux japonais qui est mon préféré au Japon parce que l’intérieur vaut le coup. En marchant un peu, arrive ensuite à la rue historique Shiomi Nawate et ses nombreux musées, boutiques et vieux restaurants.

chateau matsue
Le week-end, le château de Matsue est protégé par des Samurai !

Matsue étant avec Kyoto et Kanazawa une des 3 villes réputées pour leurs Wagashi (les pâtisseries japonaises qui accompagnent le thé Matcha) j’ai été goûter ça à MeiMei-An, un pavillon de thé qui date d’il y a 250 ans.

meimei an matsue
Wagashi à MeiMei-An

J’ai ensuite été visiter le jardin Yuushien qui est vraiment magnifique tout au long de l’année. Même en février, on peut pleinement en profiter !

yuushien matsue
Le magnifique jardin Yuushien à Matsue

Sans oublier bien sûr le fameux coucher de soleil du lac Shinji

lac shinji
Coucher de soleil sur le lac Shinji

RETOUR À MIHONOSEKI, PETIT VILLAGE DE PÊCHEURS

Le soir, j’ai passé la nuit à Mihonoseki, un petit village de pêcheurs situé dans la ville de Matsue. Il est connu pour son grand sanctuaire Miho-jinja, dédié à Ebisu, divinité des pêcheurs et marchands et où a lieu chaque matin une Mikomai (danse de Miko, les jeunes femmes en rouge et blanc au service du sanctuaire).

mihonoseki
Mihonoseki, petit village de pêcheurs à Matsue

Dans ce village, il n’y a pas 30,000 choses à faire mais c’est un endroit agréable pour se poser loin de tout et ressentir une ambiance de vieux Japon. Et on y trouve aussi de jolis Onsen, comme par exemple celui de l’auberge Mihokan qui domine tout le village !

onsen mihokan
Rotenburo privatif à Mihokan

Et puis j’ai pu revoir Sumiyoshi San que j’avais rencontré il y a plus de 3 ans lors de mon passage à Mihonoseki.

ichiban japan sumiyoshi
Retrouvailles avec Sumiyoshi San

SAKAIMINATO, LA VILLE DE SHIGERU MIZUKI

Le lendemain je suis parti découvrir Sakaiminato, dans la préfecture de Tottori (mais en fait juste à côté de Mihonoseki). C’est une ville portuaire par laquelle on peut se rendre sur les îles Oki, très sauvages, où je m’étais rendu il y a 3 ans. Mais c’est surtout la ville de Shigeru Mizuki, un mangaka qui est une légende au Japon et qui a consacré son oeuvre autour des Yokai, les créatures du folklore japonais.

sakaiminato yokai jinja
Le sanctuaire Yokai-jinja à Sakaiminato

Je vous recommande notamment le dictionnaire des Yokai qui est passionnant, mais son oeuvre la plus connue est GeGeGe No Kitaro ou Kitaro le Repoussant, l’histoire d’un Yokai qui cherche la paix dans le monde en essayant de réconcilier Yokai et humains. C’est vraiment très connu au Japon, d’ailleurs le dernier Anime est toujours diffusé chaque dimanche à la télé japonaise juste avant One Piece.

gegege no kitaro
On trouve des références à GeGeGe No Kitaro partout dans la ville

YONAGO SOUS LA NEIGE

Direction ensuite la ville de Yonago, juste à côté de Sakaiminato, pour profiter de la neige à Teramachi, le quartier historique de la ville qui comprend 9 temples alignés sur une même rue, puis aux ruines du château de Yonago qui offrent un superbe panorama.

yonago
Vue depuis les ruines du château de Yonago

J’y ai également trouvé Hibinokate, un super restaurant 100% vegan tenu par une Japonaise qui a habité en France et parle parfaitement français.

yonago vegan restaurant
Hibinokate, restaurant 100% vegan à Yonago

LE MUSÉE D’ART ADACHI

Retour ensuite dans la préfecture de Matsue, plus précisément dans la ville de Yasugi, pour visiter le musée d’art Adachi. Il est célèbre pour jardin original et très joli, considéré comme un des plus beaux au Japon.

musée d'art adachi
Le jardin du musée d’art Adachi

Juste à côté, on peut également assister chaque jour à des représentation de Yasugi Bushi, la danse folklorique du coin qui met en scène un pêcheur rigolo.

yasugi bushi
Spectacle de Yasugi Bushi

LA SOIRÉE DES BRAVES À MATSUE

Après ces 3 jours de visite, je suis rentré à Matsue pour passer la dernière nuit du voyage qui m’a réservé pas mal de surprises !

J’ai d’abord découvert Bubutei, un restaurant façon Midnight Dinner qui n’est ouvert que la nuit, tenu par un papy et une mamie qui préparent tout ce que les clients veulent en fonction des ingrédients qu’ils ont. Ma grosse recommandation si vous venez à Matsue !

bubutei matsue
Bubutei, un restaurant exceptionnel à Matsue !

Là-bas, j’ai rencontré Mogura San, un Japonais qui m’a embrigadé dans le quartier nocturne de Matsue ! J’ai ainsi rencontrer les hôtesses du Snack Seven Colors qui étaient très cool et m’ont permis de faire une petite interview que vous pouvez retrouver dans la vidéo ! :)

matsue seven colors
Au Snack Seven Colors à Matsue

C’est là-dessus que s’est achevé ce voyage dans la région de Sanin, un coin qui est injustement trop délaissé mais que je vous recommande, ne serait-ce que pour la chaleur des gens ! :)

PARTAGER
Voyageur qui aime les contrastes et nuances, j'ai démarré le projet Ichiban Japan car je souhaitais faire découvrir plusieurs Japon en partant à la rencontre des Japonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here