Tourisme à Kanazawa : les endroits à voir à Kanazawa
Tourisme à Kanazawa : les endroits à voir à Kanazawa

Encore assez préservée des grands circuits touristiques, Kanazawa est une ville paisible et facile d’accès depuis Tokyo en 2 heures de Shinkansen. Capitale de la préfecture d’Ishikawa, Kanazawa est un lieu imprégné d’histoire, ayant été l’un des fiefs les plus influents de l’époque d’Edo, renommé pour ses arts tels que ses geisha, sa laque, son thé et ses feuilles d’or. C’est une charmante destination où l’on peut aisément se déplacer à pied : quasiment tous les principaux lieux touristiques sont situés à moins de 20 minutes de marche les uns des autres. Par ailleurs, la ville a miraculeusement survécu à la Seconde Guerre mondiale sans subir de dégâts majeurs, préservant ainsi son réseau de rues et son architecture de l’époque d’Edo, ce qui lui confère un charme unique qui permet de se plonger dans le Japon féodal.

Bien que souvent réduite à son château et à son jardin, Kanazawa regorge de nombreux autres trésors à découvrir. Ses quartiers pittoresques, préservés du tourisme de masse, méritent véritablement d’être explorés. Je vous propose donc aujourd’hui une liste des lieux à visiter à Kanazawa, aussi bien des célèbres classiques que des pépites secrètes !

LE CHÂTEAU DE KANAZAWA

L’un des lieux emblématiques de Kanazawa, c’est évidemment le château de Kanazawa ! Érigé en 1583 par le clan Maeda, c’est un monument qui a enduré les assauts du temps, des tremblements de terre et des incendies ayant détruit le donjon principal. Contrairement aux autres célèbres châteaux japonais, il n’y a plus de donjon, ce qui fait qu’on ne peut visiter qu’une petite partie du château ayant été reconstruite et présentant assez peu d’intérêt. Le mieux est de simplement profiter d’une promenade dans le parc du château qui conserve quelques vestiges d’époques, comme par exemple les murs de pierre du XVIIe siècle, ou encore la porte principale Ishikawa-mon datant de 1788.

Dans le parc du château de Kanazawa, on trouve ainsi le paisible jardin Gyokuseninmaru, aménagé en 1634 et récemment restauré. Il abrite la maison de thé Gyokusen-an qui permet de savourer un bon matcha et des pâtisseries japonaises en appréciant la vue sur le jardin. Un joli havre de paix où peu de visiteurs prennent le temps de s’arrêter, trop obnubilés par le jardin Kenrokuen situé juste à côté. Petit conseil du Grand Vizir : le parc du château de Kanazawa est illuminé chaque samedi soir, rendant le jardin Gyokuseninmaru particulièrement beau.

LE JARDIN KENROKUEN

Également créé par le clan Maeda, le jardin Kenrokuen est connu comme l’un des 3 plus célèbres jardins du Japon, en compagnie du Korakuen d’Okayama et du Kairakuen de Mito. S’étendant sur près de 16 hectares, il offre une vaste promenade agréable au cœur d’un paysage soigneusement élaboré, incarnant les 6 principes essentiels d’un jardin japonais : l’espace, la tranquillité, l’artifice, l’ancienneté, les sources d’eau et les vues magnifiques. Même si c’est un endroit très prisé et visité, sa vaste superficie ne donne pas du tout le sentiment qu’il s’agisse d’un haut lieu touristique.

Le jardin est particulièrement célèbre en hiver pour ses yukitsuri, les installations permettant de protéger les arbres de la neige. Leur installation dans tout le jardin prend plus d’un mois, et les Japonais viennent de tout le pays pour étudier cette technique ici. Pour une petite pause, il y a l’embarras du choix avec un petit restaurant de nouilles udon et surtout plusieurs maisons de thé à l’intérieur du jardin : Uchihashi-tei et Shigure-tei permettent ainsi de déguster un bon matcha tout en appréciant les paysages du Kenrokuen.

HIGASHI CHAYAGAI, LE GRAND QUARTIER GEISHA DE KANAZAWA

En se baladant dans les rues pavées de Higashi Chayagai, on a l’impression de plonger dans l’époque d’Edo avec ses maisons de thé traditionnelles en bois. En fait, ces maisons sont des chaya qui étaient autrefois des lieux de divertissement où les geisha montraient tout leur talent en musique, danse et conversation. Aujourd’hui, beaucoup de ces maisons ont été transformées en musées, boutiques et cafés, mais la culture geisha reste encore présente et il est toujours possible d’assister à des spectacles de geisha à Kanazawa.

Le salon de thé Kaikaro est l’une des plus grandes et élégantes maisons de geisha encore en activité, et la maison de thé Shima est un trésor national transformé en musée qui permet d’en découvrir plus sur le monde passionnant des geisha. Tout autour, on peut flâner dans les boutiques d’artisanat local du quartier et découvrir les fameuses feuilles d’or de Kanazawa.

KAZUEMACHI CHAYAGAI, LE QUARTIER GEISHA MÉCONNU DE KANAZAWA

En plein cœur de Kanazawa, Kazuemachi Chayagai est un charmant havre de paix. Situé à moins de 10 minutes de marche de Higashi Chayagai, il s’étend le long de la rivière Asanogawa. En flânant à travers ses ruelles étroites bordées de maisons de thé en bois traditionnelles, on est transporté dans une époque révolue. Kazuemachi Chayagai offre une atmosphère intime où l’on peut savourer la tranquillité loin de l’agitation touristique. Classées au patrimoine culturel du Japon depuis 2008, ces maisons de thé abritent également de charmants cafés et boutiques d’artisanat local. Ma recommandation est le salon de thé Mayuzuki Kuragarizaka, qui propose de succulents desserts et plonge dans une ambiance douce et paisible.

NISHI CHAYAGAI, LE TOUT PETIT QUARTIER GEISHA DE KANAZAWA

Troisième et dernier quartier geisha de Kanazawa, Nishi Chayagai est beaucoup plus petit et anodin que les autres. Bien que modeste avec seulement une rue bordée de maisons en bois traditionnelles, il offre malgré tout une belle immersion avec quelques boutiques et cafés, et on y trouve le musée Nishi Chaya Shiryokan qui raconte l’histoire du quartier et son lien avec les geisha.

OMICHO ICHIBA, LE MARCHÉ AUX POISSONS DE KANAZAWA

Fondé en 1721, le marché aux poissons Omicho Ichiba abrite 180 étals où l’on trouve du poisson frais, des légumes croquants et les célèbres légumes kaga (kaga yasai), réputés pour leur qualité et leur goût distinctif, cultivés localement. Les ruelles étroites, semblables à un labyrinthe animé, invitent à l’exploration gourmande : on peut y acheter des produits frais et des spécialités locales comme les crabes, les crevettes et les poissons de roche, ou bien se délecter dans les nombreux stands et restaurants sur place. Ma recommandation est le restaurant Ushioya, qui propose d’excellents kaisendon, mais où il vaut mieux se rendre assez tôt afin d’éviter les longues files d’attente.

NAGAMACHI, LE QUARTIER SAMURAI DE KANAZAWA

Entouré de canaux à l’est, le quartier de Nagamachi se distingue par ses murs de terre couleur ocre et ses superbes ruelles pavées. Ce quartier historique abrite plusieurs bukeyashiki, des maisons traditionnelles de samurai du clan Maeda datant de l’époque d’Edo. Transformées en espaces d’exposition pour les artisans locaux, ces maisons préservent l’atmosphère féodale de Nagamachi. Au cœur de ce dédale, se trouve l’ancienne demeure de la famille Nomura restaurée avec soin. En explorant cette maison, on plonge dans l’histoire et les valeurs du bushido, découvrant comment les samurai se préparaient aux combats à venir à travers la méditation devant le jardin.

KATAMACHI, LE QUARTIER NOCTURNE DE KANAZAWA

Lorsque la nuit tombe, le quartier de Katamachi s’éveille ! Avec ses 450 bars et restaurants, ce quartier est le cœur battant de la vie nocturne de Kanazawa. Les rues animées du quartier regorgent de karaoke, izakaya et autres établissements où passer de bons moments ! C’est un changement radical par rapport à l’image que l’on se fait souvent de Kanazawa, avec ses vieux quartiers, musées, et son atmosphère féodale.

LE SANCTUAIRE OYAMA-JINJA

Dédié à Maeda Toshiie, fondateur du puissant clan Maeda, le sanctuaire Oyama-Jinja est un trésor architectural à Kanazawa. Construit en 1599, ce sanctuaire vaut le détour, ne serait-ce que pour admirer sa porte originale, conçue par un architecte néerlandais qui marie des influences européennes et asiatiques de manière surprenante. On peut également faire une petite promenade dans les jardins paisibles du sanctuaire.

LE TEMPLE MYOURYU-JI OU NINJA-DERA

Malgré son surnom de Ninja-dera, le temple Myouryu-ji n’est pas dédié aux ninja ! En réalité, c’est un complexe fortifié construit au début du XVIIe siècle, représentant les techniques de défense avancées des guerriers de l’époque. Les couloirs labyrinthiques, les escaliers dérobés et les passages secrets du temple sont conçus pour dissimuler et protéger ses habitants, rappelant une maison de ninja. C’est une visite très originale à Kanazawa dont la réservation est obligatoire par téléphone, en anglais ou en japonais. La visite est effectuée par un guide japonais et les photos ne sont pas autorisées à l’intérieur.

LE MONT UTATSUYAMA

Pour une vue panoramique sur la ville de Kanazawa, direction les hauteurs du mont Utatsuyama ! Accessible en seulement 25 minutes de marche depuis Higashi Chayagai, le point de vue Miharashidai offre un impressionnant panorama sur la ville. Les lieux réservent un spectacle évoluant au fil des saisons, avec notamment 250 cerisiers en fleur, un jardin d’iris, ou encore des érables.

LE TEMPLE TENTOKU-IN, LA PÉPITE SECRÈTE DE KANAZAWA

Lieu totalement secret et méconnu à Kanazawa, le temple Tentoku-in est un véritable bijou situé à 25 minutes à pied du jardin Kenrokuen. On enlève ses chaussures et on parcourt l’intérieur du temple, dont la grande particularité est de proposer des spectacles de karakuri (vieilles poupées mécaniques) chaque jour à 10h, 12h, 14h et 16h. On peut également se délecter d’un bon matcha tout en admirant le jardin intérieur. Un superbe lieu secret à Kanazawa !

YUWAKU ONSEN, LE VILLAGE THERMAL CACHÉ DE KANAZAWA

Niché au cœur des montagnes de Kanazawa, Yuwaku Onsen est un village thermal caché, idéal pour se ressourcer loin du tumulte de la ville. Nichées à 400 mètres d’altitude, les sources sont à une agréable température de 32°C, de quoi se détendre avec bravoure après une journée de pérégrinations. Ce n’est clairement pas le village à onsen le plus inoubliable, mais on y trouve 9 petites auberges et le musée Kanazawa Yuwaku Edomura qui met en avant l’histoire de la ville durant l’époque d’Edo. Par ailleurs, le village a servi de modèle à l’anime Hanasaku Iroha.

LES AUTRES ENDROITS À VOIR À KANAZAWA

Je viens de vous présenter plein de superbes lieux à découvrir à Kanazawa, mais la ville réserve encore de nombreuses autres visites intéressantes ! D’autres endroits vous offriront de beaux moments, comme par exemple le sanctuaire Ishiura-jinja et son allée de torii, les différents de musées de la ville comme le musée d’art contemporain de Kanazawa et surtout le moins connu musée D.T. Suzuki, ou encore le temple Daijo-ji et son ambiance mystique en pleine nature.

LES SPÉCIALITÉS DE KANAZAWA

Kanazawa est particulièrement célèbre pour sa production de kaga yasai, des légumes cultivés localement. La gastronomie de la ville est réputée pour sa savoureuse mise en valeur des techniques traditionnelles et des ingrédients locaux. Voici quelques-unes des spécialités incontournables à déguster lors de votre passage à Kanazawa :

  • Kanazawa curry : curry japonais avec une sauce plus douce et épaisse, parfois servi avec des ingrédients locaux comme du crabe ou des légumes kaga yasai.
  • Jibuni : ragoût de poulet ou de canard avec des légumes locaux et des racines cuites dans un bouillon doux de dashi et de sauce soja.
  • Kaga-age : tempura de légumes de saison frits dans une pâte légère et croustillante, accompagnés de sauce dashi.
  • Kanazawa ramen : ramen spécifique de Kanazawa, souvent caractérisé par un bouillon clair à base de poisson et de légumes, garni de viande ou de fruits de mer.
  • Kanazawa oden : version locale du plat de rue japonais oden, avec une sélection de produits cuits lentement dans un bouillon de dashi chaud.
  • Hanton rice : sorte d’omurice consistant en du riz au ketchup enveloppé d’une omelette, puis recouvert de sauce tartare et crevette ou poisson frit.
  • Nodoguro : perche de mer, un poisson généreux et gras qui fait partie des plus prestigieux, à déguster en sushi, ou bien en bol de riz dans un kaisendon.
  • Sushi de crabe de Kanazawa : sushi faits avec du crabe frais de Kanazawa, réputé pour sa douceur et sa texture délicate.
  • Kabura-zushi : sushi fermenté avec de la sériole (parfois du maquereau) enveloppée dans du navet, le tout mariné dans du koji, une sorte de levure de riz.
  • Buri daikon : sériole et radis daikon mijotés dans un bouillon de sauce soja légèrement sucré.
  • Feuille d’or de Kanazawa : spécialité de la ville, la feuille d’or se déguste également sur de la glace, dans du thé, ou sur des desserts.
  • Wagashi : pâtisserie traditionnelle japonaise qui se consomme généralement avec du thé matcha. Avec Kyoto et Matsue, Kanazawa est l’une des 3 villes les plus réputées du Japon pour sa production de wagashi, et des ateliers de confection sont proposés.

LES FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS À KANAZAWA

Comme partout ailleurs au Japon, Kanazawa s’anime au rythme des saisons avec de nombreux festivals qui peuvent vous aider à choisir la meilleure période pour visiter la ville. Voici quelques-uns des événements marquants à ne pas manquer :

  • 1er dimanche après le 5 janvier : Kaga Tobi Dezomeshiki, une démonstration acrobatique traditionnelle des pompiers sur de grandes échelles pour célébrer la nouvelle année.
  • 3 février : Utasu-jinja Setsubun Sai, un événement pour la fête Setsubun, qui chasse les mauvais esprits à l’aube de l’arrivée du printemps. La particularité des lieux est le fait que l’on puisse admirer des danses de geisha de Kanazawa.
  • 1er week-end de juin : Kanazawa Hyakumangoku, le plus grand festival de Kanazawa, un grand événement qui commémore la prospérité historique de la région à travers de nombreuses animations telles que des parades, des danses, des parades de pompiers, ou encore des lanternes flottantes.
  • Mi-juin : Hakuchoro Hotaru Matsuri, un festival dédié aux lucioles, qui voit les bords de la rivière Asano s’illuminer à la tombée de la nuit durant tout un week-end dans le parc du château de Kanazawa.
  • 30 juin : Himura Biraki, un rituel très local à Yuwaku Onsen qui célèbre le début de l’été avec un cérémonie durant laquelle on dépose de la glace, permettant d’affronter les fortes chaleurs à venir.
  • 4e week-end de juillet : Sanno Sai, une fête traditionnelle au sanctuaire Onohiyoshi-jinja pour éloigner les mauvais esprits. Des démons déambulent dans le quartier et vont rendre visite à 600 foyers pour les exorciser. Une très belle fête locale.
  • Dernier samedi de juillet : Hokkoku Hanabi Kanazawa Taikai, un grand spectacle de 12 000 feux d’artifice en plein cœur de la ville, illuminant les visages sous la chaleur estivale.
  • 1er week-end d’août : Kanaiwa Natsu Matsuri, un festival qui se tient au port de Kanazawa, proposant des danses traditionnelles, des parades et des stands de nourriture pour célébrer l’été.
  • Mi-août : Kanazawa Yume Kaido, un grand événement dansant qui transforme les rues en un monde de rêve avec des décorations lumineuses et des animations en plein cœur de la ville.
  • Mi-octobre : Yuwaku Bonbori, une fête nocturne mélancolique qui célèbre les lanternes en papier dans le village thermal de Yuwaku Onsen.
  • Fin novembre : Kogei Festa, un événement qui met en valeur l’artisanat traditionnel de Kanazawa lors d’une foire artisanale qui s’étend sur 3 jours.

LES LIEUX AUTOUR DE KANAZAWA

Comme on vient de le voir, Kanazawa regorge de trésors à découvrir, mais la ville est également idéalement située, à proximité de nombreux autres sites fascinants. Un séjour à Kanazawa peut ainsi constituer l’occasion de découvrir d’autres trésors à proximité ! Voici quelques suggestions de lieux à visiter aux alentours de Kanazawa :

  • Le village thermal de Kaga Onsen, célèbre pour ses sources chaudes et ses ryokan traditionnels qui s’étendent dans 4 quartiers. C’est l’endroit idéal pour se détendre, à seulement 30 minutes de Kanazawa.
  • La péninsule de Noto, réputée pour ses paysages côtiers pittoresques, ses charmants villages de pêcheurs et son artisanat traditionnel. Une excursion d’une journée inoubliable, à environ 1 heure de Kanazawa.
  • Le temple Nata-dera, un lieu mystique situé au pied du mont Hakusan. À seulement 1 heure de Kanazawa, c’est un très beau temple qui propose de jolis jardins à découvrir.
  • Les villages historiques d’Ainokura et de Suganuma, connus pour leurs maisons traditionnelles au toit de chaume inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une belle escapade hors du temps à 1 heure de Kanazawa.
  • La ville de Takaoka, renommée pour son artisanat de cuivre, avec des temples historiques comme le Zuiryu-ji et des rues pittoresques. À seulement 25 minutes de Kanazawa, c’est une petite sortie culturelle intéressante.
  • Le village d’Inami, réputé pour ses nombreux ateliers d’artisans qui proposent des expériences aux visiteurs. Une belle ambiance artistique traditionnelle, à environ 30 minutes de Kanazawa.

Kanazawa ne se résume donc pas à une simple escale : c’est une véritable pépite historique et culturelle à découvrir, où chaque trésor se révèle à ceux qui prennent le temps de l’explorer. Avec ses quartiers préservés et son atmosphère de capsule temporelle, on se sent presque comme un samurai des temps modernes en déambulant dans ses ruelles. Surtout, la ville se parcourt très facilement à pied, ce qui rend la visite très agréable. J’espère que cet article vous sera utile et vous permettra de voyager à Kanazawa autrement. Pour explorer le secrets d’autres villes passionnantes, n’hésitez pas à consulter mon article du même type sur les endroits à voir à Nagoya et celui sur 12 lieux méconnus à Kyoto.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. AlexisAshura
    17 juillet 2024

    Salut Guigui !
    Merci beaucoup pour toutes tes recommandations sur Kanazawa, ville qui sera sans nulle doute ajoutée à mon itinéraire lors de mon futur voyage au Japon.
    Article très qualitatif bravo !
    à bientôt goat

  2. RukiaLovesYou
    11 juillet 2024

    Coucou Guigui !
    Que de bons souvenirs, Kanazawa !
    Un réel plaisir de revoir ces jolis endroits par le biais de ton article. On a visité la ville fin octobre 2023. Gros coup de cœur pour Kazuemachi Chayagai visité à la tombée de la nuit. Belle ambiance garantie !

  3. Yanis
    30 juin 2024

    Salut Guigui,

    Je suis allé à Kanazawa à la mi-mai 2024. J’ai pu visiter le Ninja-Dera sans que les réservations ne soient obligatoires ! Je m’y suis rendu un lundi après-midi et j’ai participé à une visite guidée sans avoir réservé à l’avance. J’ai l’impression que les autres visiteurs n’avaient pas non plus réservé à l’avance.

    Dans tous les cas, merci pour cet article de qualité. Je retournerai sans doute à Kanazawa dans le futur afin de profiter de tes recommandations. Kanazawa est une très jolie ville, avec une ambiance différente de Tokyo ou Kyoto, et moins de touristes !

    Yanis

  4. Road To Sakura
    30 juin 2024

    Je vais me péter le bide avec du bon poisson frai à omicho ichiba à la première occasion

  5. lepavillondort
    29 juin 2024

    C’est finement complet, de la grande maîtrise pour (encore) un nouvel endroit à découvrir, merci !