UNE JOURNÉE DANS LA VIE D’UN CHEF DE RESTO DE NOUILLES AU JAPON

Je vous emmène aujourd’hui redécouvrir la préfecture de Kagawa, que j’apprécie beaucoup, située sur l’île de Shikoku. De superbes paysages, des retrouvailles croisant le fer et également une journée de travail dans un restaurant de nouilles Udon au programme !

TAKAMATSU, CAPITALE DE LA PRÉFECTURE DE KAGAWA

Direction tout d’abord la ville de Takamatsu, capitale de la préfecture de Kagawa. On pense souvent Shikoku difficile d’accès mais en fait c’est tout le contraire puisqu’il suffit d’une heure de train JR depuis Okayama pour arriver à Takamatsu ! C’est donc facile de s’y rendre depuis Osaka ou Hiroshima et tout le trajet peut se faire en JR Pass.

ritsurin koen
Le jardin Ritsurin Koen

L’endroit phare de Takamatsu, c’est sans aucun doute le jardin Ritsurin Koen qui est considéré par beaucoup comme le plus beau du Japon. Il est assez vaste et on le surnomme « Ippo Ikkei » (« 1 pas 1 vue ») car on dit qu’à chaque pas on peut profiter d’un nouveau paysage. N’hésitez pas à profiter d’un bon thé Matcha à Kikugetsu-Tei, le pavillon de thé au coeur du jardin.

kikugetsu tei
Kikugetsu-Tei, le pavillon de thé du jardin Ritsurin Koen

À quelques stations de tramway du Ritsurin Koen, on trouve Busshozan, le quartier historique de Takamatsu. Il date du XIIe siècle et on y trouve une grande concentration de temples et sanctuaires dont le Honenji qui est vraiment superbe à visiter.

takamatsu honen ji
Le temple Honenji à Takamatsu

Autre endroit à visiter à Takamatsu, Shikoku Mura est un musée en plein air dédié à l’île de Shikoku. On y retrouve plusieurs reconstitutions de célèbres lieux de l’île ainsi que des Minka, des maisons traditionnelles paysannes qui appartenaient généralement à des fermiers, artisans ou marchands.

shikoku mura
Bienvenue à Shikoku Mura !

Juste à côté de Shikoku Mura se trouve Yashima, une petite montagne au sommet de laquelle se tient le temple Yashimaji (84e des 88 temples du pèlerinage de Shikoku) ainsi qu’un joli observatoire apprécié pour son coucher de soleil.

takamatsu yashima
Coucher de soleil sur Takamatsu

OGIJIMA, L’ÎLE DE BATTLE ROYALE

Le lendemain, je suis allé découvrir Ogijima, une petite île de 2 km2 à 40 minutes de Takamatsu, connue pour être l’île où se déroule l’histoire de Battle Royale.

ogijima
L’île d’Ogijima

La mer intérieure du Japon qu’on appelle Setonaikai compte de nombreuses îles qui ont souffert de l’exode rural mais qui depuis quelques années se revitalisent grâce à la Triennale de Setouchi, un festival d’art contemporain qui a lieu tous les 3 ans sur ces îles. Ogijima a ainsi pu bénéficier d’un nouveau souffle et c’est tant mieux car c’est un lieu magnifique, j’ai eu un vrai coup de coeur ici !

ogijima art
L’art contemporain sur Ogijima

Je vous invite d’ailleurs à découvrir le blog Ogijima tenu par David, un Français qui vit sur l’île et partage ses bons plans.

ogijima
On trouve beaucoup de chats sur l’île dont certains qui ont de lourds récits à vous conter…

KONPIRA SAN, MON ENDROIT PRÉFÉRÉ À KAGAWA

Direction ensuite mon endroit préféré à Kagawa : la ville de Kotohira, connue pour son grand sanctuaire Konpira San qui est LA visite incontournable dans la région. Un complexe shintoïste qui nécessite de gravir 785 marches jusqu’au bâtiment principal et 1368 jusqu’au sommet. On profite à la fois d’une superbe vue mais également d’une belle ambiance avec de nombreuses boutiques sur la route.

konpira san
Konpira San et ses petits commerces

C’est également là que se trouve Nakano Udon Gakkou, une école de nouilles Udon qui propose chaque jour des petites leçons données par une mamie qui apparaît d’ailleurs dans un épisode de Détective Conan (épisode 452 : le fantôme de Konpira).

nakano udon gakkou
La mamie adorable de Nakano Udon Gakkou

J’ai ensuite passé la nuit à Kotohira Kadan, un Ryokan dans la ville avec une jolie ambiance (18,000 yen soit 150€ la nuit avec petit-déjeuner) et mangé à Kasuga, un excellent restaurant de Sushi derrière la gare de Kotohira.

kotohira kadan
Le Ryokan Kotohira Kadan

UNE JOURNÉE AVEC UN CHEF UDON À KAGAWA

Le lendemain, j’ai suivi durant toute une journée Jiro San, le chef d’un restaurant de Udon situé dans la rue marchande principale de Konpira San : Konpira Udon.

konpira udon
Le restaurant Konpira Udon
udon nouilles
Un bol de nouilles Udon

Les nouilles Udon sont une véritable institution dans la préfecture de Kagawa, c’est vraiment la fierté de la région et les Japonais n’hésitent pas à faire des kilomètres pour venir goûter les Udon de Kagawa qui sont ce qui se fait de mieux au Japon.

konpira udon
Une journée avec un chef Udon
udon kagawa
Une excellente journée !

RETOUR AUPRÈS DU SAGE

Le lendemain, j’ai terminé ce voyage en beauté en allant revoir Otani Sensei, le grand maître de Iaido et de Battodo que j’avais déjà présenté il y a plusieurs années dans ma vidéo sur les arts martiaux japonais. Ça lui avait justement à l’époque donné l’idée de proposer des initiations dans son dojo pour les Français venant de ma part et je suis content de voir que plusieurs ont pu vivre cette superbe expérience, surtout qu’il fait ça gratuitement, juste pour le plaisir de partager son art.

otani sensei
LE Sensei…

J’en profite donc pour vous rappeler qu’il vous suffit juste de passer par son site en envoyant un message en anglais ou japonais : le site d’Otani Sensei.

otani sensei
Pas là pour beurrer des tartines…

ZENTSUJI, LA VILLE-TEMPLE

Dernière visite du voyage : la ville de Zentsuji qui porte le nom de son temple principal. Il s’agit du plus important des 88 temples du pèlerinage de Shikoku car c’est le lieu de naissance de Kukai (Kobo Daishi), le moine fondateur du bouddhisme Shingon (un des courants les plus importants au Japon) qui est à l’origine de ce pèlerinage.

zentsuji
Le temple Zentsuji

Voilà, c’est là-dessus que s’est achevé ce voyage très dense à Kagawa : c’est à chaque fois un vrai plaisir de revenir profiter de l’ambiance très relaxante de la région ! :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here